Gattefossé, Louis

1854-1919

Haute Saône

Le fondateur de la parfumerie aromatique lyonnaise

Installé à Lyon en 1879 après des aléas dans le commerce de la bière à Vesoul, Louis Gattefossé se lance dans la vente de toiles cirées, d’huiles cosmétiques belges, d’huiles industrielles anglaises et même des plaques et papiers photographique lyonnais. En contact avec des clients parfumeurs, il se lance en 1894 dans la commercialisation de matières premières aromatiques. Il compose également des huiles aromatiques et, rejoint par ses fils, dont l’un est diplômé de chimie de l’Université de Lyon, il crée à Montchat une usine de fabrication et de recherche de produits d’hygiène et de désinfection. La découverte des propriétés curatives des essences aromatiques, comme les vertus cicatrisantes de la lavande, oriente de plus en plus la deuxième génération vers la pharmacologie.

De la perte de la société après la 1ere Guerre, dont le seul fils rescapé ne possède plus que 8% des parts, à un début de reconquête familiale avant la crise de 1929, jusqu’à la dissolution de la Société de Produits aromatiques pour recréer la Société Gattefossé en 1930, la maison se recentre sur trois secteurs, les produits de beauté, la pharmacie et les produits vétérinaires, en continuant à développer la recherche. René-Maurice (1881-1950), le chimiste de sa génération, s’intéresse particulièrement aux parfums de synthèse. Il est le père de l’aromathérapie contemporaine, dont il invente aussi le nom. Parallèlement à la gestion de l’entreprise, René-Maurice Gattefossé multiplie les recherches et publications consacrées à la thérapeutique par les huiles essentielles, notamment dans sa revue La Parfumerie moderne. L’entreprise est aujourd’hui implantée à Saint Priest.

Pour aller plus loin

  • Source : Bernadette Anglereau, Catherine Pellissier, Les Dynasties lyonnaises : des Morin-Pons aux Mérieux : du XIXe siècle à nos jours, Paris : Perrin, 2003.
  • Gattefossé, Louis (1854-1919)
    Gattefossé, Louis (1854-1919)