Pravaz, Charles-Gabriel

1791-1853

Pont-de-Beauvoisin (Isère), Lyon

L’inventeur de la seringue hypodermique

Polytechnicien puis docteur en Médecine, Charles-Gabriel Pravaz est un chirurgien orthopédiste. Il fonde un institut d’orthopédie à Passy et sa succursale à Lyon, dont il vient prendre la direction en 1835 et qui devient la première clinique orthopédique de France. Etudiant les déviations de la colonne et le moyen d’y remédier, il préconise des méthodes de correction orthopédique moins invasives, misant autant sur le fait de muscler par la gymnastique que sur le redressement des os proprement dit. Il invente la « balançoire orthopédique » et autres appareils d’exercice, alternatifs à la natation en hiver.

Il perfectionne également la seringue, en faisant fabriquer une seringue en argent que l’on visse pour doser exactement le produit à injecter. Il invente l’aiguille creuse par laquelle on peut atteindre un « anévrysme artériel », alors qu’on incisait jusqu’alors les vaisseaux sanguins pour introduire une petite canule. C’est l’objet de la thèse de son fils Jean-Charles, intitulée « Essai sur les traitement des anévrysmes par l’injection de perchlorure de fer », soutenue à Paris quatre ans après la mort de son père. L’instrument lui-même, fabriqué et perfectionné grâce à un corps en verre, est l’œuvre d’un artisan coutelier devenu le plus grand fabriquant d’instruments médicaux de son époque, Frédéric Charrière, fournisseur officiel des Hôpitaux de Paris (confrère de Lépine à Lyon).

Pour aller plus loin

  • Site web : Pravaz, Charles-Gabriel, Institut orthopédique et pneumatique de Lyon, dirigé par le Dr Pravaz, Lyon, Impr. de L. Perrin, 1851. Version numérisée sur Gallica, Paris, Bibliothèque nationale de France.
  • Pravaz, Charles-Gabriel (1791-1853)
    Pravaz, Charles-Gabriel (1791-1853)