Prettre, Marcel

1905-1976

Sceaux, Lyon

Le fondateur de l’Institut de recherches sur la catalyse

Docteur en sciences physiques de la Faculté de Paris, en 1931, Marcel Prettre est nommé en 1937 maître de conférences à la Faculté des Sciences de Lyon, où se déroule toute sa carrière. Titulaire de la Chaire de Chimie Industrielle en 1945, et directeur de l’Ecole de Chimie Industrielle l’année suivante, il renforce ses liens avec l’industrie chimique lyonnaise, tout en prenant la mesure des enjeux de recherche et de formation. Spécialisé dans les recherches sur la catalyse, il déploie tous ses efforts pour que le procédé soit considéré comme un objet de recherche fondamentale, et non seulement comme le moyen technique d’accélérer les réactions chimiques. La catalyse est alors pratiquée par les laboratoires de recherche des universités et les laboratoires intégrés des industries. Le succès remporté par un colloque international à Lyon en 1949, auquel participent les grands noms de la catalyse d’alors - Emmett, Taylor, Rideal et bien d’autres – convainc le Centre National de la Recherche Scientifique d’apporter son appui à son projet de création de l’Institut de recherches sur la catalyse qui voit le jour en 1958, à Villeurbanne, et dont il devient directeur. Les laboratoires, que les chercheurs américains lui envient (l’industrie américaine s’oppose à la création équivalente d’une recherche indépendante), sont équipés de matériel sophistiqué pour la recherche : microscope électronique, spectroscope de masse, radiochimie, etc. Lyon devient une référence internationale pour la catalyse, en recherche fondamentale comme en recherche appliquée du fait des liens entre chercheurs et industriels lyonnais, de la pétrochimie à l’industrie pharmaceutique.

Si la définition de la catalyse est simple, en tant qu’« action de certains corps qui, par leur seule présence, en modifient d’autres sans être eux-mêmes modifiés », ses expérimentations sont infinies et ses applications dans la chimie des matériaux et la biochimie très étendues. C’est pourquoi la recherche fondamentale se poursuit, notamment aujourd’hui du côté de la réduction de l’impact environnemental comme les travaux d’Emile Kuntz, prix Nobel comme Victor Grignard pour des travaux sur la catalyse (l’un découvre un catalyseur, l’autre un mode de catalyse plus propre).

Pour aller plus loin

  • Site web : « Catalyse », Wikipédia.
  • Prettre, Marcel (1905-1976)
    Prettre, Marcel (1905-1976)