Yves Chauvin

1930-....

Monin (Belgique)

Le 8e Prix Nobel de Chimie français

Ingénieur chimiste de l’ESCIL (anciennement CPE) de Lyon en 1954, Yves Chauvin intègre l’Institut français du Pétrole (Rueil-Malmaison) et mène des recherches dans les domaines des applications industrielles de la pétrochimie. Il travaille dès les années 1970 sur la métathèse, une des techniques de catalyse qui permet d’extraire les composés chimiques issus du pétrole.
Ce procédé chimique permet d’extraire en une seule opération, et donc à moindre coût, le propylène à partir de l’étylène. Cette matière première du plastique est évidemment très demandée dans un marché en pleine expansion.

Dans ce domaine de la catalyse des oléfines (elles-mêmes obtenues par vapocraquage des molécules du pétrole brut), Yves Chauvin est un inventeur prolifique : 80 brevets déposés pour l’Institut Français du Pétrole à l’Institut National de la Propriété Industrielle portent son nom, dont la moitié comme inventeur principal et 1 comme seul inventeur en 1986. Avant le Nobel de Chimie, qu’il obtient en 2005 avec deux autres chercheurs européens ayant fait avancer l’invention de la métathèse, il avait reçu dans les années 1990 trois prix, de l’Académie des Sciences, et des Techniciens du Pétrole, en France et en Allemagne.

Yves Chauvin, aujourd’hui Directeur de recherches honoraire, vit à Tours.

Pour aller plus loin

  • Source : EVENE biographies, via Europresse (Bibliothèque municipale de Lyon, Ressources en ligne).
  • A lire : Newmark, Ann, La Chimie, Paris : Gallimard (Coll. Passion des sciences ; 7), 1994.
  • Yves Chauvin (1930-....)
    Yves Chauvin (1930-....)