Voix de fait !

Guignol, figure de presse

Avant de devenir cet emblème très édulcoré par la tradition bourgeoise, Guignol a été originellement la voix des petites gens, une sorte de gazette du peuple qui ne manquait pas de cogner dur mais toujours justement, une voix forte et ingénue qui n’a pas peur de dire sur scène ce que les autres taisent.

Exposition
du 20 juillet
au 17 octobre 2015

Or, de la scène au papier journal il n’y avait qu’un pas, allègrement franchit sous le Second Empire. En 1865, Guignol fait sont entrée dans la presse satirique lyonnaise dont il devient un personnage récurrent, plus d’une vingtaine de journaux ayant fait référence au personnage.

L’exposition qui se tiendra à l’espace patrimoine du 20 juillet au 17 octobre, retrace plus d’un siècle de presse satirique lyonnaise (1865-1978) autour du personnage de Guignol ; en quelque sorte un panorama de Guignol en imprimé, à travers Unes, et caricatures de la vie politique nationale et du microcosme lyonnais, pour rendre hommage au genre satirique mais aussi mieux comprendre ses ressorts et ses évolutions.

Trois axes forts seront abordés : la multiplicité des titres faisant référence à Guignol ainsi que l’utilisation du personnage par des tendances politiques parfois opposés, les rapports entre Guignol, la presse satirique et la presse généraliste notamment les grands journaux lyonnais, enfin les valeurs libérales et libertaires véhiculées par les journaux de Guignol.

la Documentation régionale s’est associée avec le Théâtre Guignol et la Compagnie des Zonzons pour cette exposition concertée, à partir du 12 mai à la Galerie La Bombarde (Lyon Ve), et du 20 juillet 2015 à la Bibliothèque municipale de Lyon Part-Dieu.

David Cizeron est le commissaire de cette exposition.