Airs du temps

Édouard Herriot et la vie musicale à Lyon (1905-1957)

Edouard Herriot, maire de Lyon entre 1905 et 1957, a laissé de puissantes empreintes sur sa ville. Il fut un maire bâtisseur, à tous les sens du terme.

Exposition
du 5 décembre 2017
au 17 février 2018

Mais accroître le dynamisme de Lyon sur le plan économique comme sur le plan de son rayonnement, fut sa première ambition. « J’ai tenté, écrivait-il, d’accroître les puissances de Lyon, matérielles ou spirituelles. Car je professe qu’un homme public digne de ce nom est celui qui accroît la richesse de la collectivité dont il a la garde. »

C’était ouvrir le champ des possibles à la culture et, en son sein, à la musique. Lyon, en cette première moitié du XXe siècle, vibrait de musiques. Celles qu’aimait Edouard Herriot qui favorisa la construction de la Salle Rameau, rénova le Grand Théâtre, fit redécouvrir le Théâtre antique de Lyon et encouragea la formation musicale. Mais aussi celles qu’il appréciait moins, mais qui surent exister dans cette ville prospère, comme le café-concert.

Cette exposition est une évocation de l’ambiance musicale de cette première moitié du XXe siècle, à travers la personnalité d’Edouard Herriot, la vie des grandes formations et des grandes salles de spectacle, la convivialité des sociétés musicales et le flon-flon des kiosques à musique.