L’automne des gones

Dans les bibliothèques

9 octobre - 24 novembre 2018 à Lyon

Recettes magiques

Vous avez toujours rêvé de transformer une princesse en crapaud, voici une sélection de recettes pour jeter des sorts.

Beurre des sorcières

Le diable donnait aux sorcières de Suède, entre autres animaux destinés à les servir, des chats qu’elles appelaient emporteurs, parce qu’elles les envoyaient voler dans le voisinage. Ces emporteurs, qui étaient très gourmands, profitaient de l’occasion pour se régaler aussi, et quelquefois ils s’emplissaient si fort le ventre qu’ils étaient obligés en chemin de rendre gorge. Leur vomissement se trouve habituellement dans les jardins potagers. « Il a une couleur aurore, et s’appelle le beurre des sorcières. »

Voir sur numelyo

Eau d’ange

Pour faire une bonne eau d’ange, ayez un grand alambic, dans lequel vous mettez les drogues suivantes : benjoin, quatre onces ; storax, deux onces ; sandal citrin, une once ; clous de girofles, deux drachmes ; deux ou trois morceaux d’iris de Florence ; la moitié d’une écorce de citron ; deux noix de muscade ; cannelle, demi once ; deux pinte de bonne eau de roche ; chopine d’eau de fleurs d’orange ; chopine d’eau de mélilot ; vous mettez le tout dans un alambic bien scellé et distillé au bain-marie ; et cette distillation sera une eau d’ange exquise, ainsi nommée parce que la recette fut enseignée par un ange.

Voir sur numelyo

Parchemin vierge

Il est employé dans la magie, en plusieurs manières. On appelle parchemin vierge celui qui est fait de peaux de bêtes n’ayant jamais engendré. Pour le faire, on met l’animal qui le doit fournir, dans un lieu secret où personne n’habite, on prend un bâton vierge ou de la séve de l’année, on le taille en forme de couteau ; puis on dit dessus : « Je te conjure, canne, par le créateur de l’univers et roi des anges, le nom duquel est Helsaday, que tu prennes force et vertu décrocher cet animal, pour faire le parchemin sur lequel je puisse écrire le très-saint nom de Dieu, afin que toutes les choses que j’écrirai dessus puissent réussir ; par ce Dieu tout-puissant, qui vit et règne dans les siècles. Amen. »…

Voir sur numelyo

Veau marin

Si l’on prend du sang de ce poisson avec un peu de son cœur, et qu’on le mette dans de l’eau, on verra à l’entour une multitude de poissons ; et celui qui prendra un morceau de son cœur et le placera sous ses aisselles, surpassera tout le monde en jugement et en esprit. Enfin le criminel qui l’aura, rendra son juge doux et favorable.

Voir sur numelyo

Contact

Bibliothèque municipale de Lyon
Téléphone 04 78 62 18 00
bm@bm-lyon.fr