PNG - 4 ko

Démocratie

Rêver, penser, agir ensemble

novembre 2016 - mars 2017 à Lyon

Démocratie

Penser, rêver, agir ensemble

novembre 2016 - mars 2017 à Lyon

Bibliographie " vies ordinaires "

Agir avec les pauvres contre la misère [Livre]

Auteur : Verfaillie, Bertrand, 1958?-....
Editeur : les Éditions de l'Atelier ; Éditions Quart monde

Combattre la misère. Tout le monde ou presque est d'accord. Mais pourquoi faudrait-il le faire avec les pauvres ? "Ils n'en sont pas capables", affirment les uns. "Ils sont trop écrasés par ce qu'ils vivent." "C'est l'État qui est responsable des inégalités, c'est donc à lui et pas aux citoyens d'intervenir pour les corriger." "De toute façon, agir avec les pauvres demande trop de temps pour que cela soit efficace." "Mais, non, répliquent les autres, agir avec les pauvres c'est simple, il suffit de leur donner la parole." Naïves ou négatives, les idées reçues sur l'implication des pauvres dans la lutte contre la misère se contentent de répéter "à quoi bon ?" ou "y a qu'à". En racontant plus de trente initiatives inventives qui associent les premiers intéressés à l'action contre la pauvreté, ce livre montre que ce type d'engagement est utile, efficace, indispensable et pas triste... Il donne envie de vivre ce pari. Des campements de migrants aux réunions des Universités populaires Quart Monde, des accueils de personnes sans domicile aux expériences pilotes d'emploi d'utilité sociale, des rues des cités aux tribunes de l'Union européenne, Bertrand Verfaillie révèle la force de démarches citoyennes réalistes et diablement stimulantes. Dans le prolongement du livre En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté (40 000 exemplaires vendus), ce petit ouvrage est un démultiplicateur de confiance dans le pouvoir d'agir de tous contre un fléau qui a besoin de l'engagement de chacun pour être éradiqué. (Source : éditeur)

Voir dans le catalogue

La France invisible [Livre] enquêtes sur un pays en état d'urgence sociale

Editeur : La Découverte

En France, la proportion de précaires est plus élevée dans le public que dans le privé, de plus en plus de personnes ne demandent pas les prestations sociales auxquelles elles ont droit, la plupart des SDF ont une adresse, la moitié des adolescents qui se suicident sont homosexuels, les licenciés qui retrouvent un emploi connaissent presque systématiquement une perte de revenu, les femmes au foyer sont souvent des chômeuses dissimulées, un ouvrier non qualifié a deux fois et demie plus de risques de décéder avant soixante ans qu'un ingénieur... C'est l'existence de millions d'hommes et de femmes, ceux et celles qui constituent la " France invisible ", que l'on découvrira dans ce livre hors normes. La France invisible, ce sont des populations qui, malgré leur nombre, sont masquées, volontairement ou non, par les chiffres, le droit, le discours politique, les représentations médiatiques, les politiques publiques, les études sociologiques, ou se retrouvent enfermées dans des catégorisations dépassées qui occultent leurs conditions d'existence. A la manière d'un dictionnaire des idées non reçues, La France invisible propose des enquêtes, des portraits, des témoignages et des analyses permettant de mieux comprendre une société de plus en plus aveugle à elle-même. Ce travail d'investigation sociale s'est appuyé sur un dispositif inédit, associant étroitement des journalistes et des chercheurs. Publié à la veille de la campagne pour l'élection présidentielle de 2007, La France invisible brosse le portrait d'un pays qui ne ressemble pas à celui auquel les candidats vont s'adresser.

Voir dans le catalogue

La France périphérique comment on a sacrifié les classes populaires

Auteur : Guilluy, Christophe
Editeur : Flammarion

L'auteur constate que les classes populaires, exclues des bénéfices de la mondialisation, sont reléguées dans la France périphérique, soit les petites villes et les territoires éloignés des métropoles. Celle-ci rassemble des bassins industriels asséchés, des zones d'emploi public ou touristiques et concentre l'essentiel des votes pour le Front national. ©Electre 2015

Voir dans le catalogue

Le bas de l'échelle [Livre] la construction sociale des situations subalternes

Editeur : Erès

Peut-on encore parler de classes sociales ? Peut-être pas au sens où les relations sociales rendent opaques les réalités de classe. Pourtant de nombreuses situations comportent les caractéristiques de l'exploitation de la force de travail et de la domination sociale. Cet ouvrage en dresse un tableau et propose des lignes de lecture qui permettent les comparaisons, et rendent visible la logique du " bas de l'échelle " qui résulte insidieusement de dispositifs économiques ou juridiques, de règlements de la protection sociale ou de politiques de remploi, ou même des évolutions rapides de certaines professions... Cet ensemble d'études, liées à des thèses de sociologie récemment terminées ou en cours, présentent des situations de travail salarié peu étudiées, mettent en lumière des stigmatisations sociales qui touchent immigrés, femmes mais aussi personnes handicapées, et analysent des politiques sociales qu'il faut bien se résoudre à qualifier de précarisation, au vu de leurs résultats effectifs. Est-ce pur hasard si la plupart de ces recherches ont eu lieu auprès de groupes de personnes vivant en banlieue ?

Voir dans le catalogue

Le parlement des invisibles [Livre]

Auteur : Rosanvallon, Pierre, 1948-....
Editeur : Seuil

Cet ouvrage constitue le manifeste du projet Raconter la vie, initiative visant à remédier au sentiment d'abandon et de mal-représentation partagé par de nombreux Français, qui décourage les individus et met en péril la démocratie. Par le biais d'une collection et d'un site Internet participatif, P. Rosanvallon entend donner la parole à ces citoyens ordinaires.

Voir dans le catalogue

Les frontières du politique [Livre] enquête sur les processus de politisation et de dépolitisation

Editeur : Presses universitaires de Rennes

Des sociologues, ethnologues et politistes analysent les processus de politisation et de dépolitisation à l'oeuvre dans une société, en se demandant ce que ces processus induisent au niveau de la spécificité, des modes de fonctionnement et de la structuration du politique.

Voir dans le catalogue

Les inaudibles [Livre] sociologie politique des précaires

Editeur : Presses de Sciences Po

Ce livre va au-devant d'une population oubliée et hétérogène, celle des «précaires» : travailleurs pauvres, chômeurs en fin de droits, mères seules avec enfants, bénéficiaires des minima sociaux ou personnes en hébergement d'urgence. Il s'appuie sur une enquête réalisée lors de l'élection présidentielle de 2012, qui cherchait à comprendre et à mesurer l'impact de la précarité sur les rapports des individus à la politique, et sur des entretiens effectués dans des centres d'accueil de jour et lieux de distribution alimentaire à Paris, Grenoble et Bordeaux. La lutte quotidienne pour fa survie incite aux comportements individualistes, à la «débrouille» plus qu'à l'action collective. Elle suscite un profond sentiment d'injustice face aux riches, mais ne pousse pas à la révolte. Le lien avec la politique institutionnelle n'est pourtant pas rompu : les hommes et les femmes en situation de précarité suivent la campagne présidentielle, expriment des préférences, font davantage confiance à François Hollande qu'à Nicolas Sarkozy et plus à Marine le Pen qu'au candidat du Front de gauche. Ces positions se traduisent néanmoins rarement en bulletins de vote. Faute de dispositifs leur facilitant l'accès à l'espace public, les individus en situation de précarité demeurent, la plupart du temps, inaudibles. (Source : éditeur)

Voir dans le catalogue

Les oubliés de la démocratie [Livre]

Auteur : Miquet-Marty, François, 19..-....
Editeur : Michalon

Pour choisir notre avenir nous sommes tous appelés aux urnes. Et pourtant pensons-nous avoir encore un lien avec cette démocratie ? Combien, dans la France d'aujourd'hui, se sentent en réalité ignorés, laissés pour compte ? Combien estiment que leurs voix ne sont plus entendues ? Pour mener l'enquête, François Miquet-Marty a rencontré des Français de tous horizons. A Paris, en Touraine, à Toulouse ou ailleurs. Etudiants, ouvriers, retraités ou autres. Tous ont parlé de leur quotidien et de ce qui, à leurs yeux, peut en améliorer le cours. Ou ne le peut pas. Cette investigation sans concession dresse un portrait inquiétant de notre société. Une société clivée et sourde à elle-même. Enrichie par des entretiens avec des dirigeants politiques, cette exploration propose également des scénarios pour l'avenir de la démocratie. Afin de mieux imaginer le sens d'une action collective en faveur de nos vies

Voir dans le catalogue

Les subalternes peuvent-elles parler ? [Livre]

Auteur : Spivak, Gayatri Chakravorty, 1942-....
Editeur : Ed. Amsterdam

Dans le cadre d'un dialogue critique avec Michel Foucault, Gilles Deleuze et la tradition marxiste, G. C. Spivak articule le concept de subalterne (à ne pas confondre avec les notions de minoritaire ou d'opprimé) et s'interroge sur les femmes subalternes du tiers-monde, l'unification des subalternes au sein d'une communauté...

Voir dans le catalogue

L'intégration inégale [Livre] force, fragilité et rupture des liens sociaux

Editeur : PUF

La notion d'intégration est omniprésente dans le débat social et politique. En s'inscrivant dans la tradition des sciences sociales, ce livre entend explorer la relation entre les défaillances contemporaines du système d'intégration et la production des inégalités. Il contribue à renouveler le regard sur la stratification sociale en partant de l'hypothèse que non seulement les capitaux économiques et culturels sont répartis de façon inéquitable, mais que les liens qui rattachent les individus aux groupes et à la société sont de force et d'intensité très inégales. Ce livre entend également souligner que les politiques de lutte contre les effets délétères de la désintégration tendent paradoxalement à renforcer la visibilité des catégories jugées "désintégrées" et consacrent ainsi le processus de leur disqualification sociale. Enfin, loin de se fonder uniquement sur les immigrés ou les classes pauvres, il interroge le système social dans sa globalité en prenant notamment en compte la manière dont les classes moyennes et supérieures essayent de se protéger de la proximité des "exclus" et de la menace que ces catégories font peser sur leur bien-être. Ce livre est le résultat d'un travail d'équipe. Il a été élaboré au sein de l'Equipe de recherche sur les inégalités sociales (ERIS) du centre Maurice Halbwachs.

Voir dans le catalogue

L'humanitude au pouvoir [Livre] comment les citoyens peuvent décider du bien commun

Auteur : Testart, Jacques, 1939-....
Editeur : Éd. du Seuil

Un ouvrage tentant de répondre aux objections habituellement émises par les responsables politiques quant à la capacité des simples citoyens à prendre une part active et plus directe à la décision politique. ©Electre 2015

Voir dans le catalogue

Malaise dans la démocratie [Livre]

Auteur : Le Goff, Jean-Pierre, 1949-...
Editeur : Stock

L'auteur fait le constat d'un malaise français et européen, de fractures entre un ancien et un nouveau monde qui se creusent depuis 50 ans et qui font de la France un pays morcelé et désorienté. Il analyse le processus historique responsable de cette situation et propose des pistes de réflexion sur les conditions d'une possible reconstruction. ©Electre 2016

Voir dans le catalogue

Une lutte sans trêve [Livre]

Auteur : Davis, Angela, 1944-....
Editeur : la Fabrique éditions

Quels sont les liens entre l’industrie militaro-carcérale américaine, l’apartheid en Israël-Palestine, les mobilisations de Ferguson, Tahrir et Taksim ? Qu’est-ce que l’expérience des Black Panthers et du féminisme noir nous dit des rapports actuels entre les oppressions spécifiques et l’impérialisme ?Témoin et actrice de luttes de libération pendant plus d’un demi siècle, Angela Davis s’exprime ici sur l’articulation de ces différents combats, pour une nouvelle génération saisie par l’urgence de la solidarité internationale. [source éditeur]

Voir dans le catalogue
JPEG - 12.4 ko

Infra-politique des groupes subalternes

Auteur : James C. Scott
Editeur : Vacarme n° 36.3 (2006) : 25‑29

En règle générale, quand on veut dévaluer la grande histoire politique, on fait appel aux grandes structures économiques ou sociales qui dépossèdent encore un peu plus ceux qui étaient déjà exclus de la première. En 1990, dans Domination and the Arts of Resistance : Hidden Transcripts, l’anthropologue James C. Scott prenait le parti inverse : montrer que sous les formes publiques de domination et de révolte spectaculaire existe toute une infra-politique cachée et obéissant à d’autres règles, qui, en vérité, constitue peut-être l’essentiel de la vie politique des dominés.

Jeunesse

Ici, c'est chez nous

Auteur : Servant, Stéphane, 1975-....
Editeur : Rue du Monde

A travers l'histoire d'un collectif qui pourrait être une famille ou un pays, cet album évoque les difficultés et les bonheurs de vivre ensemble. Les départs et les arrivées permettent de nouveaux échanges. Le quotidien est fait de disputes, de bagarres, mais aussi de richesse.

Voir dans le catalogue