La collection jésuite des Fontaines

La Collection jésuite des Fontaines a été déposée à la Bibliothèque municipale de Lyon pour 50 ans, suite à la décision de la Compagnie de Jésus de fermer le Centre Culturel des Fontaines situé à Gouvieux, près de Chantilly (nord de Paris). Elle compte 500000 documents.

Derniers ouvrages acquis sur le fait religieux

Un fonds contemporain auxiliaire de la Collection jésuite

La convention de dépôt de la Collection jésuite des Fontaines, signée le mardi 20 octobre 1998, ouvrait à la constitution, par la Bibliothèque municipale de Lyon, d’un fonds spécialisé sur le fait religieux [1]. Accompagnant le dépôt des Jésuites, comprenant des connaissances poussées et complémentaires des bibliothèques universitaires, les ouvrages acquis depuis 1999 manifestent autant d’expressions des "sciences du croire" [2], livrant au lecteur une pluralité :

  • disciplinaire : de l’exégèse à l’histoire, de la musicologie à la philosophie ;
  • thématique : de l’incroyance à la croyance, des religions païennes de l’antiquité aux monothéismes, ainsi que nombre de thèmes transversaux ;
  • linguistique : des langues véhiculaires et anciennes aux langues vernaculaires occidentales (notamment : français, italien, anglais, espagnol, allemand).
Iesuitarum ordo / Jost Amman (1539-1591) ; Bibliothèque municipale de Lyon (A16AMM000629) ; Tiré d’une suite de bois gravés employée dans deux ouvrages publiés à Francfort-sur-le-Main en 1585.

Consultation et emprunt

La plupart de ces documents, décrits dans le catalogue en ligne, sont empruntables sur demande à la banque du silo moderne de la bibliothèque de la Part-Dieu. En outre, plusieurs de ces ouvrages récemment acquis sont exposés à l’entrée de la salle Civilisation de la même bibliothèque, sur un présentoir dont le contenu est régulièrement renouvelé. Tous sont librement empruntables.

Voici les dernières nouveautés exposées de ce fonds sur le fait religieux :

  • Guy Jobin, Des religions à la spiritualité : une appropriation biomédicale, 2012 - K 211396 ;
  • Pacôme Tiellement, La victoire des sans roi : révolution gnostique, 2018 - K 211395 ;
  • Jean-Claude Djereke ; préf. De Kä Mana, L’engagement politique du clergé catholique en Afrique noire, 2001 - K 211397 ;
  • Michel Kamanzi, Le second signe de Cana : étude exégétique et théologique de Jn 4, 46-54, 2020 - K 211398 ;
  • Alexis Fontbonne, Histoire sociale de l’Esprit Saint en Occident : De l’amour divin à l’aumône laïque (XIe-XIV siècle), 2020 - K 211399 ;
  • Isabelle Priaulet, Penser les fondements philosophiques de la conversion écologique, 2020 - K 211400 ;
  • Elena Mazzetto(dir.), Vous n’en mangerez point : l’alimentation comme distinction religieuse, 2020 - K 211401 ;
  • Mezzarobba, Marie-Reine, Du vouloir-vivre au consentement à la vie : répondre à Celui qui m’appelle, 2011 - K 211402 ;
  • Stève Bobillier, L’éthique de Pierre de Jean Olivi : liberté, personne et conscience, 2020 - K 211403 ;
  • Christian Mongay Nyabolondo, Aux sources de l’identité cosmopolitique, 2019 - K 211404 ;
  • Jean Raguénès, De Mai 68 à Lip : un dominicain au cœur des luttes , 2008 - K 211406 ;
  • Thibaud Lanfranchi(dir.), Autour de la notion de sacer, 2018 - K 211407 ;
  • Christian-Bernard Amphoux(dir.), Philologie et Nouveau Testament : principes de traduction et d’interprétation critique, 2018 - K 211408 ;
  • Marie des Anges Cayeux, Désirer d’un grand désir : une dynamique de perfection au cœur de la doctrine de Catherine de Sienne, 2018 - K 211409 ;
  • Heike Behrend, Anja Dreschke, and Martin Zillinger(dir.), Trance mediums and new media : spirit possession in the age of technical reproduction, 2015 - K 211410 ;
  • Paul Heelas and Linda Woodhead, The spiritual revolution : why religion is giving way to spirituality, 2005 - K 211411 ;
  • Johrunn Jacobsen, The Mandaeans : ancient texts and modern people, 2002 - K 211412 ;
  • Alireza Doostdar, The Iranian metaphysicals : explorations in science, Islam, and the uncanny, 2018 - K 211413 ;
  • Kamran Scot Aghaie, The martyrs of Karbala : shi’i symbols and rituals in modern Iran, 2004 - K 211414 ;
  • Paul Christopher Johnson, Spirited things : the work of "possession" in Afro-Atlantic religions , 2014 - K 211415 ;

[1« L’expression « faits religieux » vise à saisir les phénomènes religieux comme « fait historique » d’une part, comme « fait social » d’autre part, ce qui est une façon de souligner que les phénomènes religieux sont construits comme « faits » à travers diverses approches disciplinaires : historique, sociologique, anthropologique. Il ne s’agit pas d’une définition, mais d’une façon de qualifier, en langue française, les approches scientifiques des phénomènes religieux. » J.-P. Willaime, « Faits religieux ». In R. Azria & D. Hervieu-Léger (Eds), Dictionnaire des faits religieux, 2010, p.363

[2Debray Régis, « Qu’est-ce qu’un fait religieux ? », Études, 2002/9 (Tome 397), p. 169-180. DOI : 10.3917/etu.973.0169. URL : https://www.cairn.info/revue-etudes-2002-9-page-169.htm