La collection jésuite des Fontaines

La Collection jésuite des Fontaines a été déposée à la Bibliothèque municipale de Lyon pour 50 ans, suite à la décision de la Compagnie de Jésus de fermer le Centre Culturel des Fontaines situé à Gouvieux, près de Chantilly (nord de Paris). Elle compte 500 000 documents.

Les manuscrits

Les manuscrits, environ 800 pièces, proviennent principalement des bibliothèques des anciens scolasticats jésuites de Jersey et d’Enghien, ou de l’Ecole Sainte-Geneviève de Versailles.

Ils datent dans leur grande majorité des XVIIIème, XIXème et XXème siècles, mais quelques manuscrits médiévaux ont été conservés, comme une Cronica Pontificum de Martin de Troppau ou l’Apocalypse enluminée du XVème siècle ici exposée.

Les textes à dominante spirituelle sont les plus nombreux : retraites, traités, recueils de dévotion et de prière... On trouve également de multiples cours de rhétorique, physique, philosophie ou théologie pris en note par des étudiants. Cette source peut être utile à qui s’intéresse à l’histoire de l’enseignement.

Quelques textes sur le jansénisme, les convulsionnaires, la franc-maçonnerie ou la Révolution Française complètent heureusement des secteurs bien représentés dans le fonds des imprimés.

Vision de la Femme et du Dragon in L'apocalypse de St Jean, manuscrit sur parchemin, 3e quart du XVème siècle (AR 1/116)

La miniature illustre le début du chapitre 12 de l’Apocalypse : " Un signe grandiose apparut au ciel : une femme ! Le soleil l’enveloppe, la lune est sous ses pieds et douze étoiles couronnent sa tête ; elle est enceinte et crie dans les douleurs et le travail de l’enfantement. Puis un second signe apparut au ciel ; un énorme dragon rouge feu, à sept têtes et dix cornes, chaque tête surmontée d’un diadème… En arrêt devant la femme en travail, le dragon s’apprête à dévorer son enfant aussitôt né ".