La documentation régionale

Pour tout savoir sur Lyon, la Métropole et la Région, dans tous ses aspects, histoire et actualité, patrimoine et nature...

Clap de fin pour le Pathé Cordeliers

Source : Cultures – Rue89Lyon

Dimanche 28 février, à l’issue de la dernière séance, le rideau se baissera définitivement sur le plus ancien des cinémas lyonnais, le Pathé Cordeliers.
Cette salle de spectacles existait depuis le 1er septembre 1880, ouverte par Claude Guillet et nommée alors le Théâtre Scala-Bouffes, multipliant ensuite les métamorphoses, projetant ses premiers films dès 1906. Le cinéma deviendra sa seule activité dès 1938, sous le nom raccourci de La Scala.

C’est en 1974 que UGC lui donne sa forme actuelle et ses sept salles, qui s’appelleront ensuite Les 8 Nefs, jusqu’à devenir le Pathé Cordeliers en 2008.

La société ANF Immobilier, propriétaire des murs du 20, rue Thomassin, n’a pas souhaité renouveler le bail et Pathé s’en est accomodé, comme l’explique le site Salade Lyonnaise.

Pour ANF, ce changement s’inscrit dans une restructuration de ses actifs lyonnais : l’entreprise cotée en bourse, historiquement implantée dans ce quartier, ayant déjà cédé en novembre dernier les 13.000 m2 du bâtiment du Printemps situés place de la République – au groupe Printemps.

Du côté de Pathé, on n’en fait pas un drame : ces sept salles étaient devenues presque anecdotiques (208.000 tickets vendus l’an dernier) en rapport de la fréquentation des autres cinémas de l’agglomération que possède le groupe.

Lire la suite de l’article