La documentation régionale

Pour tout savoir sur Lyon, la Métropole et la Région, dans tous ses aspects, histoire et actualité, patrimoine et nature...

L’Opéra de Lyon affiche un budget 2016 de 37 millions d’euros, dont 30 de subventions...

Source : lyon-entreprises.com

De toutes les institutions culturelles lyonnaises, l’Opéra de Lyon est de loin celle qui réclame le plus de subventions. Trop cher ? Non, car une ville qui se prétend internationale ne peut se passer d’opéra et donc de créations obligatoirement onéreuses. D’autant que les retombées économiques pour la Métropole sont à l’aune de ce budget, montre Serge Dorny, directeur, en s’appuyant sur une intéressante étude.

Beaucoup s’étonnent souvent de la part de la culture dans le budget de la Ville de Lyon : 20 %. Un record !
Surprenant ? Non. C’est le cas de toutes les grandes villes européennes qui ambitionnent un statut et une visibilité internationales. Et si l’on veut figurer dans le Top 20, impossible de se passer d’Opéra, un marqueur incontournable.

Or, un Opéra, lieu de créations très lourdes, ça coûte cher, très cher.
C’est la raison pour laquelle, c’est l’Opéra de Lyon qui pèse le plus dans le budget culture de la Ville de Lyon.

Il suffit de se pencher sur le budget 2016 de l’Institution dirigée par Serge Dorny.
Sur un total de 37 millions d’euros, coût de fonctionnement de la lourde machine opéra, les subventions représentent 30 millions d’euros.

Il s’agit de subventions directes réglées par une convention (18 millions émanant de la Ville), de l’Etat (6 millions), du Département du Rhône (3 millions) ; ou encore de la Région Auvergne-Rhône-Alpes (3 millions).

Mais aussi de subventions indirectes par du personnel mis à disposition de l’Opéra par la Ville de Lyon, représentant une charge de 10 millions d’euros. Au total, associées à quelques autres ces aides indirectes pèsent pour 11,3 millions d’euros dans le budget.

Lire la suite de l’article