La documentation régionale

Pour tout savoir sur Lyon, la Métropole et la Région, dans tous ses aspects, histoire et actualité, patrimoine et nature...

« La métropole stimule le cercle vertueux du paysage », Frédéric Ségur, directeur du service Arbres et paysages du Grand Lyon

Source : Le Moniteur
Première métropole de France née le 1er janvier 2015 de la fusion entre le département et la communauté urbaine, le Grand Lyon projette son avenir dans le croisement des expertises entre l’eau, le sol et le climat au service de la nature en ville. La collectivité s’appuie sur une culture de l’externalisation qui associe le secteur privé, et sur une demande sociale de végétalisation urbaine. Frédéric Ségur, directeur du service Arbres et paysages, détaille ces perspectives.

Sur quel socle s’appuie la vision paysagère de la première métropole de France ?

Frédéric Ségur : Le Grand Lyon a choisi de piloter sa politique du paysage en s’appuyant sur l’externalisation, depuis bientôt 25 ans. Les entreprises et les concepteurs locaux ont adhéré à ce choix, ce qui a favorisé leur développement et leur montée en compétence, dont bénéficie en retour la métropole. Ce cercle vertueux s’est consolidé dans un partenariat très fort, illustré par la charte de l’arbre, une coproduction associant au Grand Lyon la Fédération française du paysage, la Fédération nationale des professionnels de l’horticulture et des pépinières et l’Union nationale des entreprises du paysage. Une philosophie du partage et de l’échange réunit des acteurs toujours plus nombreux : la charte de l’arbre fêtera son centième signataire au prochain salon Paysalia, début décembre. Il s’agit d’un aménageur, ce qui facilitera l’entrée des promoteurs et des industriels dans ce même processus.
Lire la suite de l’article