La documentation régionale

Pour tout savoir sur Lyon, la Métropole et la Région, dans tous ses aspects, histoire et actualité, patrimoine et nature...

Les pôles de compétitivité

Source : Millénaire 3

En accueillant près de 20% de ces pôles sur son territoire, Rhône-Alpes et l’agglomération lyonnaise s’affirment comme un terrain d’innovation et d’expérimentation privilégié. Ici s’invente en partie la ville de demain. Ici, de nombreuses innovations se préparent qui impacteront la vie des futurs citoyens – consommateurs comme celle des gestionnaires de la ville de demain.

Mais Rhône-Alpes et l’agglomération lyonnaise ne se contentent pas d’accueillir ces innovations qui les transformeront, elles les accompagnent de façon dynamique. En prêtant leur territoire à des expérimentations ou à des applications en terrain réel, elles deviennent, aussi, un laboratoire de la ville de demain.

Les pôles de compétitivité : un mode de management territorial de l’innovation

Historique des pôles :
Dans une économie mondiale de plus en plus concurrentielle, l’État français a décidé, en 2004, de promouvoir une nouvelle politique industrielle privilégiant la capacité d’innovation comme facteur clé de la compétitivité en créant des pôles de compétitivité.
Un pôle de compétitivité est l’association, sur un territoire donné, d’entreprises, de centres de recherche et d’organismes de formation. Ensemble, ces acteurs économiques et académiques s’engagent dans une démarche de partenariat dans le but de dégager des synergies autour de projets innovants en direction d’un ou de plusieurs marchés porteurs.
L’idée n’est pas neuve puisqu’elle s’inspire de la notion de technopôles, développée dans les années 70, suivant le modèle initié par les Japonais puis les Américains. En France, Grenoble a été pionnière en rêvant d’une Silicon Valley à la française dès 1968 et en créant en 1972 une technopôle d’activités innovantes ou technologiques devenue Inovallée.

Lire la suite de l’article