La documentation régionale

Pour tout savoir sur Lyon, la Métropole et la Région, dans tous ses aspects, histoire et actualité, patrimoine et nature...

Lyon - Le laboratoire P4 s’agrandit

Bunker ultra-sécurisé au centre de Lyon, le P4 Inserm/Jean-Mérieux, dont l’extension est inaugurée ce lundi 11 mai par le Premier ministre Manuel Valls, est le premier centre européen d’étude des virus les plus dangereux, comme Ebola.

Son extension de 200 mètres carrés, coiffant le parallélépipède vitré initial, double la surface du laboratoire situé dans le parc scientifique biopôle de Gerland, explique l’Institut national de la santé et de la recherche médicale. L’investissement, d’un montant de 11 millions d’euros, consacre l’unité lyonnaise comme le "plus grand laboratoire européen de haute sécurité biologique", se félicite l’Inserm.Il va permettre de "séparer les activités de recherche et de diagnostic", d’"abriter une animalerie" et d’"accroître les capacités d’expérimentation et de formation". "Cela permettra aussi de créer une zone spécifiquement dédiée aux bactéries pathogènes, comme les souches multirésistantes de tuberculose", souligne le directeur du P4 Hervé Raoul. Leur examen était impossible auparavant car "on ne mélange pas dans la même pièce virus et bactéries, les équipements n’étant pas les mêmes", dit-il.
Mis en service en octobre 2000, ce laboratoire ultra-sécurisé abritant des agents pathogènes de classe 4 (les plus virulents comme ceux d’Ebola, Marburg, Nipah, Hendra, Congo-Crimée, Lassa...), est né de la volonté visionnaire de Charles Mérieux, décédé en 2001, qui l’a financé à hauteur de 50 millions de francs via la fondation de son empire pharmaceutique.
Lire la suite de l’article sur le site France 3 Rhône-Alpes