La documentation régionale

Pour tout savoir sur Lyon, la Métropole et la Région, dans tous ses aspects, histoire et actualité, patrimoine et nature...

Pour financer le Lyon-Turin, deux parlementaires proposent une taxe régionale pour les poids lourds

Source : le Monde.fr - M. Planète

Comment financer le Lyon-Turin ? Le projet de nouveau tunnel ferroviaire de 57 kilomètres, destiné à franchir les Alpes, de Saint-Jean-de-Maurienne (Savoie) à Suse (Piémont italien), et à permettre de soulager les vallées de l’important trafic de fret routier, un engagement conjoint de l’Italie et de la France, reste d’abord conditionné à son financement. Le 30 décembre 2014, le premier ministre avait chargé Michel Destot, député (PS) de l’Isère et Michel Bouvard, sénateur (Les Républicains) de Savoie, d’examiner de « nouvelles sources de financement pour les travaux de la section transfrontalière ». « Il est essentiel de stabiliser le plan de financement de cette opération, dans un contexte budgétaire tendu », écrivait alors Manuel Valls. Le rapport des deux parlementaires lui a été remis lundi 13 juillet.

Dans leurs propositions, les deux auteurs, qui soutiennent le projet, le jugeant « cohérent » et « nécessaire », défendent le principe de majoration des péages pour les poids lourds « sur le réseau autoroutier concédé en zone de montagne ». Un retour à une écotaxe régionale, d’une certaine manière – un tel dispositif avait été abandonné par le gouvernement en octobre 2014 –, qui permettrait de « dégager une recette nette de 40 millions d’euros par an », sur une durée pouvant aller jusqu’à cinquante ans. Ce dispositif se ferait dans le cadre de l’Euro-vignette, créé en 1993 – plusieurs versions de l’Eurovignette ont depuis été adoptées. « La majoration “montagne” de la directive Eurovignette vise parfaitement le financement du tunnel de base du Lyon-Turin, ouvrage prioritaire et transfrontalier du réseau transeuropéen », écrivent les rapporteurs.
Lire la suite de l’article