La documentation régionale

Pour tout savoir sur Lyon, la Métropole et la Région, dans tous ses aspects, histoire et actualité, patrimoine et nature...

Ça s’est tourné près de chez vous !

Depuis 1990, la région Rhône-Alpes apporte un soutien très actif à la production et à la diffusion de beaucoup de longs métrages, qui y sont tournés entièrement ou en partie. Pour mettre en valeur cet important travail, la section Documentation régionale de la bibliothèque de la Part-Dieu a dernièrement enrichi ses collections d’une soixantaine d’œuvres de fiction.

Citons par exemple :
- Arrête ou je continue, de Sophie Fillières, tourné à Lyon et dans les monts du lyonnais (Craponne, Pollionnay, la Tour de Salvagny, Saint-Pierre-La-Palud).
- Michael Kohlhaas, de Arnaud des Pallières, tourné dans l’Ain (Virignin) et dans la Drôme (Bouvante et Font d’Urle).
- Snow therapy, de Ruben Östlund, tourné en Savoie dans les stations des Arcs et de la Plagne.
- Des filles en noir, de Jean-Paul Civeyrac, tourné à Voiron, Coublevie, Eybens, Noyarey et Grenoble.
- Lundi matin, d’Otar Iosseliani, tourné dans l’Ain (Lagnieu), l’Isère (Chavanoz, Sainte-Baudille de la Tour) et le Rhône (Saint-Romain de Popey, Saint-Fons, Irigny et Lyon).
- Floride, de Philippe Le Guay, tourné à Annecy et ses environs.
- Anna M., de Michel Spinosa, tourné à Lyon à Morancé (maison de convalescence), Domaine de Lacroix Laval et au Col du Mont Cenis.
- Bodybuilder, de Roschdy Zem, tourné à Saint Etienne et à Lyon.
- Je fais le mort, de Jean-Paul Salomé, tourné à Megève, Sallanche et St Gervais.
- Bon rétablissement, de Jean Becker, tourné en studios (Rhône-Alpes Studios) au Pôle Pixel de Villeurbanne.

Autant de preuves que le cinéma hexagonal peut très bien sortir de Paris sans verser dans le régionalisme militant !