La documentation régionale

Pour tout savoir sur Lyon, la Métropole et la Région, dans tous ses aspects, histoire et actualité, patrimoine et nature...

Lyon d’hier et d’aujourd’hui

Un article paru dans le Métronews régional , attire l’attention de ses lecteurs sur un nouveau site, Rétro Lyon, qui donne à voir un même quartier de Lyon à deux siècles d’intervalle : au XIXe (œil gauche) et au XXIe (œil droit).

Lorris Baumgartner, étudiant en information-communication à Lyon II et photographe à ses heures, met en ligne ses propres clichés à côté de ceux de Jules Sylvestre, né à Lyon le 12 octobre 1859, opérateur-photographe à l’Hôtel-Dieu dans le service des professeurs Ollier, Etievant et Molière en 1873.

Jules Sylvestre ouvre un atelier photographique en 1892, alors situé au numéro 23 du cours de la Liberté, puis reçoit ses premières commandes d’importance lors de l’Exposition Universelle qui se tient à Lyon deux ans plus tard. Il photographie ainsi les différents palais et stands installés dans l’enceinte du parc de la Tête-d’Or, mais surtout les derniers instants du Président de la République Sadi Carnot, assassiné en marge de l’Exposition par l’anarchiste Santo Caserio, dont le corps est transporté, dans l’urgence, dans les salons de la nouvelle préfecture. Publiés dans la presse, ce cliché aujourd’hui perdu contribue en grande partie à la reconnaissance publique de Jules Sylvestre sur la région.

A côté de ses travaux de commande, Jules collectionne sur plaques de verre les daguerréotypes ou calotypes pris par ses devanciers Durand, Froissard et Popineau, allant même jusqu’à adresser en 1906 une demande officielle à la Ville de Lyon pour obtenir "l’autorisation de reproduire, en cartes postales, la série des clichés photographiques en dépôt au service de la voirie", clichés aujourd’hui conservés aux Archives municipales de Lyon.

Collectionneur du XXIe siècle, Lorris fusionne, avec la bénédiction de la Bibliothèque, ses propres photographies numériques avec celles de Jules, numériques également car hébergées dans Numelyo, la bibliothèque numérique lyonnaise.

Libres photographes d’hier et de demain, toujours vous chérirez la ville.