La documentation régionale

Pour tout savoir sur Lyon, la Métropole et la Région, dans tous ses aspects, histoire et actualité, patrimoine et nature...

J.M. Bertoyas

auteur de BD

Parcours
La fabrication d’affiches fait partie intégrante de mon activité de dessinateur. Je suis auteur de bande dessinée, catégorie poids moyen et plutôt underground, même si j’ai publié chez des éditeurs ou pour la presse. Il n’empêche que je considère mon travail de dessin comme un flux, comme une sorte de journal épileptique. L’affiche fait donc partie de cette activité de découpage, assemblage, grattage... Que j’essaie de réaliser, si possible, quasi quotidiennement. Je me considère comme un autodidacte et pas du tout comme graphiste, car je ne travaille pas pour des commandes mais plutôt sur des échanges ou des rencontres.

Inspiration
Plutôt expiration, bien sûr la culture underground peut être pleine de références, mais pas seulement. Elle se nourrit, dans le meilleur des cas, d’un mélange de spontanéité, de sincérité, d’une certaine naïveté mais le plus souvent elle jaillit de diverses frustrations. Ce qui pose tout cela bien loin d’un travail de graphiste à la petite semaine culturelle... Toute pratique répétée dans la joie évolue forcement. Mes inspirations et influences sont multiples, des dessinateurs punks aux boîtes de camemberts.

Pratique
Le milieu de passionnés qui officie dans l’organisation de concerts, rencontres ou autres événements « contre culturels » est assez restreint, même si il se renouvelle heureusement sans cesse. Le hasard ou la sympathie pour des lieux qui échappent à un fonctionnement uniquement marchand m’a toujours attiré. Il y a encore une vingtaine d’années il était difficile de trouver des lieux où se retrouver pour s’amuser ou écouter un concert sans donner sa dîme à d’affreuses maisons à sous. Ce vide a amené des personnes à créer leurs propres endroits, avec des moyens de communications simples et peu onéreux. La sérigraphie, la photocopie, les fanzines permettent de connaître l’actualité de cette culture. Les choses sont différentes aujourd’hui, où la communication est exponentielle, l’offre culturelle surabondante mais où socialement nous sommes tous isolés dans des « niches ». Donc je me suis servi de ce qui existait ici à Lyon, un atelier collectif de sérigraphie qui existe encore aujourd’hui pour imprimer des nouvelles !

L’affiche
Bien sûr le groupe influence quelquefois le visuel, le but est quand même d’informer et ne vise, je l’espère, que les curieux. Mes affiches sont faites bien souvent dans l’urgence. Urgence qui correspond aussi au fonctionnement « à l’arrache » des tournées des groupes.

Le concert
Je suis rarement rémunéré, des fois je ne suis pas dispo pour rejoindre la soirée, quelquefois je fais une affiche et le délai est dépassé ! J’aime bien quand même participer activement aux soirées, faire les entrées, discuter ou glisser un pas de danse... Se réveiller en découvrant un nouveau plafond reste toujours un plaisir. Parfois pour compléter les frais ou payer les musiciens quand j’organise un événement, je produis une affiche sur un papier fort avec un graphisme audacieux pour collectionneur, bien que les retombées financières soient comme le reste, marginales.

JPEG - 761.3 ko

Pour joindre J.M. Bertoyas : http://kobeblog-bertoyas.blogspot.fr