Le blog du confinement

Pendant cette période de confinement, la bibliothèque est à vos côtés pour vous accompagner. Les bibliothécaires jeunesse, les animateurs numériques et les numelyotes vous proposent dans ce blog un ensemble de ressources gratuites, accessibles directement en ligne.

Que les bulles vous montent à la tête !!

Elle sait relever le pétillant de ses limonades. Pour cela elle n’hésite pas à se mettre en scène. Mme Girard, surnommée la "Reine des tilleuls" transforme son pavillon, place Bellecour, en véritable lieu de rendez-vous pour les lyonnais et lyonnaises. En attendant de pouvoir déguster une limonade en terrasse, découvrons cette histoire...

Figure emblématique de la place Bellecour, Mme Girard est la limonadière la plus célèbre de la ville de Lyon. En 1841, elle publie même son histoire dans le détail. Intitulé La Reine des Tilleuls, ou la Limonadière de Bellecour, à ses amis et à ses ennemis, elle explique son ascension et sa chute. Depuis 1829, elle sert au comptoir de son pavillon. Et quand, les affaires battent de l’aile, elle n’hésite pas à entrer en scène, comme le montre ce dessin du journal L’entr’acte du 6 janvier 1839

La Reine des tilleuls

Toute la société lyonnaise se bouscule pour la voir parader sur son cheval, tout en sirotant un verre à l’ombre des tilleuls (au 19e siècle, ce sont des tilleuls qui bordent la place). Mais la jalousie ne connait pas de limite. Ses détracteurs décident de lui intenter un procès en justice pour la faire tomber. Toutefois, la Reine des Tilleuls est rentrée dans l’histoire. Le 1er septembre 1895, le Progrès Illustré nomme cette femme hors du commun, avec d’autres grandes actrices, dans la chronique "Les Lyonnaises".

Le pavillon place Bellecour

“Où sont les femmes ?” MADAME GIRARD, dite “La Reine des Tilleuls" vu à travers le regard de Fil’action
ou encore l’histoire sous l’angle scientifique dans la Revue du Lyonnais, 1922, série 6 - n°7 (p.081)