Le fonds chinois

In memoriam Jacques Pimpaneau (1934-2021)

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris la mort de Jacques Pimpaneau, survenue le 2 novembre dernier.

Figure singulière de la sinologie française, il a formé un grand nombre d’étudiants de l’Institut national des langues et civilisations orientales, mais aussi le grand public par l’intermédiaire d’ouvrages (pour la plupart publiés chez Philippe Picquier), de documentaires et de son musée Kwok On, qui après avoir dû fermer faute de financements en France a retrouvé vie en tant que collection du Museu do Oriente à Lisbonne.
Comme beaucoup de ses élèves, je suis redevable de l’enseignement que M. Pimpaneau m’a prodigué lors de mon passage à l’INALCO. Outre ses vastes connaissances, il avait le don de communiquer sa toujours jeune passion.
En 2019, il m’avait accordé sa confiance en donnant sa bibliothèque au fonds chinois de la bibliothèque municipale de Lyon.
Aujourd’hui, les amoureux de la culture chinoise sont en deuil.

Olivier Bialais, fonds chinois