Le Fonds chinois

La bibliothèque de la capitale. Un nouveau partenaire chinois de la Bml

Pour la Bibliothèque de la Capitale, la principale bibliothèque publique pékinoise, l’année 2013 a été particulièrement riche en événements.

Née en 1913, à l’initiative de l’homme de lettres Lu Xun (1881-1936), de la fusion de trois établissements (Bibliothèque annexe de Pékin, Bibliothèque populaire de Pékin et Bibliothèque du parc central), cet établissement célébrait en 2013 son centenaire.

Au nombre des manifestations organisées à cette occasion, un forum académique sur le thème « Cité et Bibliothèque » s’est tenu à Pékin en octobre 2013. À l’invitation de la Bibliothèque de la Capitale, la Bibliothèque municipale de Lyon a pris part à cet événement, présentant Numelyo, sa bibliothèque numérique, sous l’angle de la mémoire de la ville.

Placé sous la présidence de Zhou Pinghe, ancien vice-ministre de la culture et actuel directeur de la Bibliothèque nationale de Chine, ce Forum réunissait un panel de spécialistes chinois et étrangers parmi lesquels des représentants de la Bibliothèque publique d’information (Centre Pompidou, Paris), la Bibliothèque de Harvard-Yenching (USA), la Bibliothèque municipale de Dublin (Irlande), la Bibliothèque nationale de Singapour, la Bibliothèque publique de La Haye (Pays-Bas), la Bibliothèque municipale de Helsinski (Finlande), la Bibliothèque de l’Université de Chicago (USA), la Bibliothèque de l’Université de Colombie Britannique (Canada), la Bibliothèque de Milan (Italie), etc.

En marge de ce Forum, la BmL a signé un mémorandum de coopération avec la Bibliothèque de la Capitale. Cette signature ouvre la voie à une collaboration officielle entre les deux établissements qui devrait se matérialiser dès 2014 par des échanges d’ouvrages et de personnels.

La Bibliothèque de la Capitale a ouvert un nouveau bâtiment en 2001, complété en 2012 par un second, accueillant désormais son public sur une superficie totale de 94 000 m². Les usagers disposent de 20 salles ou espaces de lecture d’une capacité totale de 4000 places assises. Ce dispositif est complété par des salles de conférences, de projections, d’expositions, multifonction, etc.

Cet établissement accueille journellement 20 000 personnes. Quant à ses collections, la bibliothèque de Pékin conserve près de sept millions de documents dont 500 000 livres anciens, parmi lesquels 6000 livres rares. Les éléments remarquables de ses collections consistent, entre autres, en 1600 textes d’opéra et de théâtre populaire, 50 000 documents patrimoniaux relatifs à Pékin et 20 000 vinyles. Les usagers ont librement accès à un million de documents. Par ailleurs, un programme baptisé Bibliothèque dans la paume de la main, permet à un million et demi d’inscrits d’accéder à distance à des documents dématérialisés.

La Bibliothèque de la Capitale porte activement une dizaine de programmes innovants qui font tous l’objet d’un label culturel. À titre d’exemple, on peut citer « Mémoire de Pékin », à l’intitulé explicite, qui propose en ligne, toutes sortes de documents sur l’histoire de la capitale chinoise. Cette institution fédère par ailleurs le réseau des bibliothèques municipales de Pékin, notamment par le biais d’un catalogue en ligne commun, mais aussi pour la conservation des livres anciens et le développement numérique. Ce partenariat vient compléter ceux déjà entretenus par la BmL avec les bibliothèques de Shanghai et Canton ; il consolide un peu plus les liens que la Ville de Lyon entretient avec la Chine.

Marc Gilbert, Fonds chinois, BmL