Le Fonds chinois

The Journal of the North China Branch of the Royal Asiatic Society

Dans le cadre des liens d’échange qui unissent les deux établissements, la Bibliothèque municipale de Shanghai vient d’offrir à la Bibliothèque municipale de Lyon une réimpression du Journal of the North China Branch of the Royal Asiatic Society.

Créée le 26 septembre 1857 à Shanghai, à l’initiative de quelques missionnaires protestants et hommes d’affaires américains et anglais, tels Elijah Coleman Bridgman (1801-1861), Joseph Edkins (1823-1905), William Lockhart (1811-1896), Thomas Hanbury (1832-1907), la « Shanghai Literary and Scientific Society » a rejoint la « Royal Asiatic Society of Great Britain and Ireland » pour prendre le nom de « North China Branch of the Royal Asiatic Society ».
C’est à compter de 1858 que The Journal of the North China Branch of the Royal Asiatic Society commence à publier, à Shanghai, pendant près d’un siècle et sans interruption, 109 numéros en 78 volumes. Il cesse de paraître en 1948 et est de nouveau publié, après 60 années d‘absence, en 2010 avec le no 1 du volume 74 sous le titre Journal of the Royal Asiatic Society China.
Les articles concernent tous les aspects de la Chine — certains articles traitent parfois des pays circonvoisins —, qu’il s’agisse des mondes animal et végétal, de la géographie, du climat, d’analyses politiques et économiques, des modes de vie, de l’art, de la religion, etc. Les articles sont très majoritairement rédigés en anglais, mais quelques-uns le sont en français.
Cette revue a joué un rôle non négligeable dans la compréhension de la Chine par l’Occident et peut être considérée comme l’une des premières grandes revues sinologiques.
Cette édition due à la Bibliothèque municipale de Shanghai date de 2013 et consiste en une réimpression par photographie des numéros originaux en 35 volumes, le premier d’entre eux offrant plusieurs textes d’introduction ainsi que de nombreux index. Elle peut être lue sur place au 5e étage de la Bibliothèque municipale de Lyon.
La consultation du site de la « Royal Asiatic Society China in Shanghai », pour son histoire et ses diverses activités, pourra se révéler utile. Tout comme la lecture de son dernier numéro mis en ligne gratuitement.

28 septembre 2017