Le printemps

du numérique

du 4 au 18 avril 2020

Jeux Vidéo

Detroit Become Human

David Cage, Epic Game

Dans Detroit Become Human, chacun de vos choix aura des répercussions sur le déroulement de l’histoire, l’avenir des protagonistes, voire le futur de l’humanité toute entière… On y incarne trois androïdes différents, avec des thématiques fortes : quête d’identité, lien robotique-humanité, empathie et machine. L’univers futuriste du jeu est immersif et complexe, le scénario est captivant avec un suspens qui nous tient en haleine jusqu’au bout. Les personnages sont écrits avec beaucoup de détails, et de finesse psychologique.
Un jeu particulièrement réussi, avec une mention spéciale pour l’interface du jeu qui vous réserve quelques surprises.


Deus Ex

Eidos Montréal, Ion Storm

La série d’action-RPG cyberpunk emblématique, abordant transhumanisme, corruption politique et économique, moralité du développement industriel et scientifique... Avec une recette choix-conséquence tant au niveau du gameplay que du roleplay qui appuie le tout. Vous incarnez ainsi JC Denton, un agent de l’UNATCO, une branche des Nations Unies chargée d’éradiquer les menaces terroristes, qui a pour particularité d’être l’un des premiers êtres humains à avoir été modifié grâce aux nanotechnologies.
Jeu en monde semi-ouvert, le joueur alternera entre phase d’enquête et exploration, et phase d’actions, essentiellement de combat. Chaque joueur pourra choisir ses augmentations cybernétiques au cours de sa progression, en fonction de l’approche qui lui conviendra.
Deus Ex se distingue par sa qualité d’écriture et ses personnages, ainsi que par la grande liberté laissée au joueur en termes de choix narratifs et d’approches de gameplay. Bref, un incontournable du genre !


Cyberpunk 2077

CD Projekt RED

Pas encore sorti. Un action-RPG adapté du jeu de rôle papier emblématique du même nom. Vous prenez Deus Ex cité précédemment, vous mélangez avec du John Wick pour l’action nerveuse et brutale, et pimentez le tout avec le côté complétement barré de Mad Max deuxième du nom, et pouf ! Voilà Cyberpunk 2077 !
Planète Terre, année 2077. Le monde est contrôlé par les méga-corporations et l’espèce humaine a fortement changé, à grands renforts de drogues synthétiques et d’implants divers influant autant sur l’esprit que sur le corps. Le problème, c’est qu’à trop y recourir, certains changent, et pas en bien… Ils deviennent violents et ont une fâcheuse tendance à attaquer les « organiques », ceux qui n’ont pas subi ces types de modifications…
Si la série Deus Ex aborde l’univers cyberpunk avec une gravité non dénuée d’espoir, l’univers de Cyberpunk est lui empreint d’un cynisme froid, acide et mordant. Reste à savoir si CD Projekt Red respectera ses engagements quant à la retranscription de l’univers créé par Mike Pondsmith.
Voilà un jeu que l’on a hâte d’essayer !


Mirror’s Edge

Jarrad Trudgen, Viljar Sommerbakk

Développé par le studio DICE et édité par Electronic Arts, le jeu se place dans un futur proche indéterminé. Le joueur incarne Faith, une messagère chargée de livrer des messages et colis anonymes dans une ville dystopique où règne un régime quasi-totalitaire. Afin de déjouer les contrôles de la population, les messagers effectuent leurs courses clandestinement par les toits de la ville.
Le jeu permet de prendre le contrôle de Faith en vue subjective, qui doit ainsi progresser de bâtiment en bâtiment, en alternant entre parcours urbains extérieurs et intérieurs. Le jeu ne place d’ailleurs pas tant son emphase sur le combat que sur la fuite. Il sera ainsi souvent plus aisé de chercher à s’enfuir le plus rapidement possible que de tenter de riposter. On peut aussi noter une certaine patte graphique : la ville et les milieux dans lesquels le joueur évolue sont d’une pureté et harmonie absolue, contrastant avec la noirceur du scénario digne d’un polar.
Un des rares first-person shooter (jeu de tir à la première personne ou FPS) où le meilleur moyen de s’en sortir, est encore de ne pas se battre.


Portal

Erik Wolpaw, Chet Faliszek, Kim Swift, Valve Software

Est-il encore besoin de présenter Portal ? Une IA folle et sadique en quête permanente de progrès scientifique, des puzzles avec portail de téléportation, un humour acide...
Vous y incarnez Chell, une jeune femme enfermée dans un laboratoire de la compagnie Aperture Sciences. Servant de cobaye pour différentes expériences menées par l’intelligence artificielle GLaDOS, il vous faudra vous échapper du complexe scientifique en résolvant une série de puzzles logiques. L’intégralité du jeu se déroule en FPS et repose sur l’utilisation du Portal Gun, un générateur de portails de téléportation permettant passer d’un point à un autre.
Portal se distingue par l’originalité de son concept et est perçu comme un classique du jeu vidéo, que ce soit pour son gameplay, sa narration ou encore son humour à la fois absurde et noir.
Surtout n’oubliez-pas : « le gâteau est un mensonge ! ».


Shadowrun Returns

Jordan Weisman, Harebrained Schemes

Shadowrun Returns et ses suites sont une série de jeux adaptés du jeu de rôle papier Shadowrun publié en 1989.
Son univers mêle à la fois cyberpunk et fantasy, l’intrigue se déroulant dans un futur à la fois fait de magie et de technologie. Le joueur façonnera son personnage en fonction de différentes caractéristiques et aptitudes choisissant d’incarner un humain, un nain, un elfe, un orc ou un troll. On alternera ensuite entre phases d’exploration et phases de combat en tour par tour. Il faudra aussi composer avec des séquences de hack, appelées « decking  » dans le jeu, faisant partie intégrante de l’intrigue.
Shadowrun Returns a tout du bon gros RPG occidental en vue 3D isométrique et rempli de texte, dans lequel la fantasy côtoie augmentations robotiques, netrunning, néons violets et gros flingues sur fond de roman noir.
Un incontournable du genre.


System Shock 2

Irrational Games, Looking Glass Studios

System Shock 2 fait suite aux évènements du premier opus sorti en 1994. Vous y incarnez un soldat embarqué sur le Von Braun, un vaisseau d’exploration spatiale. Alors qu’une catastrophe semble en cours vous ayant laissé pour seul survivant, vous sortez de stase. Il faudra tenter de survivre contre une menace inconnue et remonter le fil des évènements, afin de découvrir les origines du drame.
Le jeu est un First Person Shooter comprenant des éléments de jeu de rôle. Vous aurez à gérer la progression du personnage et l’acquisition de nouvelles caractéristiques et compétences. La force de System Shock 2 réside dans sa narration poignante impliquant le joueur directement, son atmosphère angoissante et SHODAN, son intelligence artificielle glaçante et omnisciente.
Devenu un véritable classique, System Shock 2 influencera de nombreux jeux, que ce soit par sa narration ou son gameplay. Il sera ainsi une grande référence pour la série des Deus Ex ou encore des Bioshock qui lui rendront hommage directement.