Périodiques et ressources en ligne

Le service des abonnements gère les périodiques imprimés et les ressources en ligne acquis par la Bibliothèque, ainsi que les applications. Il s’agit de toutes les acquisitions à titre onéreux achetées sur le budget documentaire de fonctionnement de la Bibliothèque municipale. Ces documents ont pour particularité d’être payés avant le service, ce qui est ne exception aux règles de la comptabilité publique.

A ces périodiques, il faut ajouter ceux qui sont imprimés dans les 8 départements de l’ancienne région Rhône-Alpes et qui arrivent à la Bibliothèque par le Dépôt légal, géré par le Service du Dépôt légal en convention avec la Bibliothèque nationale de France.

Les périodiques imprimés

La gestion des abonnements de tout le réseau est centralisée, mais seuls les abonnements pour la Bibliothèque de la Part-Dieu et pour le pôle mobile sont pointés au service des abonnements, les autres arrivent directement dans chaque bibliothèque.

Le nombre d’abonnements à des périodiques imprimés a augmenté en 2017 en raison de l’ouverture des 3 nouvelles bibliothèques dont la politique documentaire est basée sur la nouveauté. En ce qui concerne la Part-Dieu, le nombre d’abonnements a légèrement décru, en raison surtout de cessations de parutions.

De plus en plus de périodiques sont désormais en prêt y compris à la Part-Dieu où l’on compte sur le réseau et le plan de conservation régional pour compléter les collections que l’on a décidé de conserver. C’est bien sûr un surcroît de travail pour le service, également concerné par les déménagements du silo (périodiques morts).

Les ressources en ligne

Pour une bibliothèque qui se veut hybride, les abonnements aux ressources en ligne sont fondamentaux. Ils préparent l’avenir dans lequel la documentation sera de plus en plus en ligne, mais pas gratuite.

Les usagers ont accès librement à ces ressources dans chaque bibliothèque, mais certaines le sont uniquement sur rendez-vous dans les espaces numériques afin de faciliter l’accès et l’accompagnement par les animateurs numériques (parcours d’autoformation notamment : bureautique, informatique, langues étrangères, aide à la recherche d’emploi).

La plupart des ressources sont aussi accessibles à distance (accès à domicile ou sur outil nomade tel que tablette ou smartphone) pour les adhérents de la Bml. Il s’agit d’avoir une politique « orientée publics » dans ce domaine. Les bouquets de presse (Europresse surtout), l’écoute musicale (1D-touch, Philharmonie de Paris) voient ainsi leur audience à distance augmenter beaucoup.

2017 a permis aussi de préparer 2018 : arrivée de jeux vidéos et premières réflexion sur une meilleure mise en valeur des ressources en ligne sur le site internet de la BmL.

tableau en PDF