Production de contenus

L’Influx

Historique

Rappelons que l’influx est sorti le 1er juillet 2016. Il fait suite au magazine en ligne « Point d’actu ! » qui avait été lancé le 19 avril 2006 et qui proposait des dossiers ou des articles qui, via des bibliographies, offraient des repères sur des questions d’actualité. Son objectif premier était de mettre en perspective des faits d’actualité sur lesquels le public s’interroge et auxquels les bibliothécaires répondent par des références commentées avec un regard différent et distancié.
Dès 2007, le rythme de publications de « Point d’actu ! » diminue et avec lui le nombre de visites tant est si bien qu’à partir de 2015 on ne compte plus que 31 publications soit moins de 3 articles par mois avec 217833 visites.
Il apparaît ainsi que l’alimentation d’un magazine ne peut pas uniquement reposer sur les propositions des uns et des autres et qu’un calendrier doit être établi et contrôlé.

Suite à un travail en comité de pilotage, il a été convenu de créer un magazine incluant les divers portails. Le comité a retenu 9 thématiques : art, arts vivants, littérature, société, mondes, musique, santé, sciences et numérique, société et idées.

Une fois les grands axes déterminés, deux étapes ont été nécessaires à la réalisation du projet :
-  Le développement, par le groupe web, de wordpress afin de répondre au cahier des charges
-  L’accompagnement de la direction et de la ville avec la formation de 103 agents sur « écrire sur le web », complétée par les formations proposées en interne sur wordpress et les images.

photo influx

Bilan

voir si illustration pour le bilan

Que consultent les internautes ?

Les thématiques Musique, Arts vivants et Santé représentent les pages les plus consultées tout en sachant que ce sont d’anciens portails ayant réussi à fidéliser toute une communauté de lecteurs/trices. Néanmoins, les publications du département Lyon et région sont également suivies. Certaines thématiques comme société, art et littérature commencent à trouver leur public, à l’inverse de la rubrique « mondes » qui ne reçoit, pour l’heure, qu’un accueil mitigé.

Le Guichet du Savoir

Photo GDS

En 2017, le Guichet du Savoir a répondu à 4 062 questions pour 4 632 questions en 2016 soit 570 réponses en moins. Nous pouvons noter ces dernières années une baisse progressive mais constante du nombre de questions, liée vraisemblablement à l’obsolescence du site qui date de 2011. En effet, à cette époque, l’usage des tablettes et téléphones portable n’était pas aussi prégnant et les diverses fonctionnalités du site ne répondent pas à ce type de pratique. Il importe toutefois de souligner que si le nombre de questions diminue, le nombre de consultations et de visiteurs continue d’augmenter : en 2017, 2 543 516 pages ont été vues pour 2 454 823 en 2016 et l’on compte 1 728 316 nouveaux visiteurs en 2017 contre 1 655 380 en 2016. Le bon référencement du Guichet du Savoir joue un rôle certain dans la fréquentation du site. Par ailleurs, les enquêtes du public menées ces dernières années révèlent l’existence de « lecteurs » du Guichet.

Le fonctionnement du Guichet

Depuis la création du Guichet du Savoir, un subtil équilibre est effectué dans la répartition des questions entre les divers départements et l’équipe du Guichet du Savoir qui traite environ 60 % des questions. Or celui-ci est aujourd’hui remis en cause puisque le service « Cap Culture santé » et le département Lyon et région qui jusqu’à présent traitaient toutes les questions propres à leur thématique, ont demandé, en raison d’une surcharge de travail trop importante, de limiter leurs contributions. Ainsi, la documentation régionale ne répondra plus qu’à 28 questions par mois alors qu’ils en traitaient auparavant 35 en moyenne. De même, le fond chinois ne souhaite plus répondre aux questions portant sur la Chine.
Cette solution ne peut être que provisoire et devra être rediscutée au cours de l’année soit avec les départements concernés soit avec la direction.

tableau en image

Les réseaux sociaux

Facebook

Le 21 avril 2017, le profil et la page ont fusionnés ce qui a rapporté environ 540 abonnés et « J’aime » supplémentaires.
Sur l’année 2017, nous avons une portée moyenne de nos « posts » de 620 vues (La portée désigne le nombre de personnes qui ont vu votre publication

Twitter @GuichetduSavoir

282 tweets ont été postés sur le compte du Guichet du Savoir. A partir de ceux-ci, on note, mensuellement, une moyenne de 733 visites, de 10 mentions j’aime et de 13 300 impressions de tweets (correspond au nombre de fois où celui-ci a été vu).