Tremplin poétique

Monstre(s) avec Gabriel de Richaud (2020)

avec Gabriel de Richaud

Le courage de la métamorphose
Le courage, pour moi (en occident et en temps de paix j’entends ) c’est le courage de la métamorphose, le courage de se retrouver « autre », d’aller chercher l’étrangeté de soi, d’affronter et d’aller contre ce qui nous pousse à la ressemblance, à nous fondre dans un profil Facebook, à s’enorgueillir de ne prendre jamais aucun risque, à devenir un « même ».
Gabriel de Richaud.

C’est en partant de son interprétation personnelle du thème de l’’édition 2020 du Printemps des poètes que Gabriel de Richaud nous a proposé de décliner le tremplin poétique 2020 autour de la métamorphoses et des « monstres ».

Cette édition a été perturbée par un minuscule et affreux monstre viral qui a mis le monde sens dessus-dessous … et nous a privé de la finale initialement prévue le dimanche 22 mars au Périscope.

Jusque là tout s’était pourtant bien passé et vous avez été nombreux et nombreuses à répondre à l’invitation, que ce soit en participant aux ateliers d’écriture menés par Gabriel de Richaud ou en nous envoyant des textes.

Nous avons en effet reçu les textes de 123 contributeurs. Sans autres critères que nos sensibilités et nos goûts littéraires variés, nous avons lu, écouté, discuté et argumenté pour établir la sélection d’une vingtaine d’entre-eux que nous aurions dû proposer sur la scène du Périscope et que nous vous proposons de découvrir en ligne.

Mais comme rien ne remplacera le plaisir de les entendre portés par leurs auteur-e-s, nous programmons en cette rentrée 2021 des ateliers de « mise en voix » qui devraient aboutir à une séance d’enregistrement « en live » en mars prochain à la médiathèque du Bachut.