Tremplin poétique

Tremplin poétique 2019 La beauté du geste avec Brigitte Baumié

La beauté du geste

C’est sous le signe de la "beauté du geste" en écho à la thématique du printemps des poètes et au tavail en LSF de Brigitte Baumié que s’est déroulée l’édition 2019 du Tremplin Poétique.

Beauté du geste
celui de la main qui trace les lettres sur le papier,Retour ligne automatique
celui de la gestuelle de la langue des signes qui sait aussi se faire poétique et pour la reconnaissance de laquelle milite Brigitte Baumié,Retour ligne automatique
celui de l’artisan que l’on trouve à l’origine du terme poésie (poiêsis pour les Grecs signifie « création », du verbe poiein « faire », « créer »).Retour ligne automatique
La beauté du geste c’est aussi dans notre langue l’expression usitée pour désigner un acte gratuit, sans contrepartie, un défi.

Une deuxième année en compagnie de la poétesse Brigitte Baumié qui a conduit des ateliers de création poétique qui ont fait une large place à la langue des signes.
Ces ateliers ont eu lieu dans les bibliothèques de la Part-Dieu, Vaise, Croix-Rousse et la Duchère mais aussi hors-les-murs :

  • avec les élèves allophones de Mme Roumy au Lycée Récamier,
  • avec une classe de l’IME de Fourvière,
  • avec les personnes accueillis par l’Association pour les personnes en situation de handicap neuromoteur (Odynéo)
  • avec les publics du Centre social Etats-Unis/langlet-Santy dans le 8ème arrdt
  • et les élèves d’une classe de 3ème du collège Chevreul avec leur enseignante Pauline Catherinot.

Que vous ayez ou non participé à l’un ou l’autre de ces ateliers, vous avez été plus de 150 "écrivants" à nous envoyer des textes et nous vous remercions vivement pour cette marque de confiance.

Le jury qui a difficilement fait une sélection parmi ces nombreuses contributions était composé cete année, outre Brigitte Baumié et quelques bibliothécaires, de : Yasmina Kerling (DAAC), de Pauline Catherinot (professeure de français au collège Chevreul et poétesse), de Marie Dubost de l’espace Pandora et de quelques-unes des « lauréates » de l’édition 2018 : Béatrice AupetitVavin, Sandrine Lérat, Nadège Del, et Béatrice Boissière.

Nous avons pour la première fois cette année déserté les bibliothèques pour la finale qui s’est déroulée au Périscope dont l’accueil (et le bar) ont beaucoup contribué au succès de cet évènement plus que jamais chaleureux et convivial. Un beau final où a vibré une parole poétique sur tous les tons, de tous les âges, toutes les couleurs et tous les accents ... pour la beauté du geste !

Poèmes sélectionnés par le jury

Textes au format PDF