Vive la culture numérique

Ateliers informatiques avec le club senior du Cercle Lyonnais des Sourds

Dans le cadre du Congrès 2013 de l’Association des Bibliothécaires de France à Lyon, la commission handicap organisait le samedi 8 juin une table ronde sur le thème Citoyens handicapés, citoyens connectés. Voici le récit d’une expérience menée depuis ce début d’année 2013 à la Bibliothèque de Lyon où le numérique joue justement tout son rôle dans l’intégration de la personne handicapée et dans son affirmation en tant que citoyen.

Le club senior du CLS avec Sylvie et Carole de la bibliothèque de Lyon" />

Depuis le mois de mars 2013, l’espace numérique de la Part-Dieu accueille tous les 15 jours des membres du club senior du Cercle Lyonnais des Sourds (CLS), 4 à 6 personnes en moyenne, afin de les accompagner dans les projets numériques de leur association. Ce projet a pu se mettre en place grâce à la volonté du CLS et particulièrement de deux de ses membres (Amina Smadi et Dominique Pregniard) qui ont pris contact avec les animateurs de l’espace numérique. Ces derniers avaient été sensibilisés à la LSF (Langue des Signes Française) par Dominique Pregniard afin d’accueillir et renseigner les usagers sourds dans cet espace dédié au numérique.

Le numérique au service de la communication

Le club senior du CLS est composé de plusieurs membres qui sont pour la plupart débutants en informatique ce qui contraint évidemment l’activité de l’association pour communiquer et se faire connaître. Le premier objectif fut donc d’organiser des ateliers de remise à niveau en informatique. Marie-Anne et Carole, animatrices numériques à la Part-Dieu, ont organisé un programme d’ateliers sur plusieurs séances afin que chacun(e) puisse se sentir à l’aise dans le fonctionnement général d’un ordinateur mais aussi dans la recherche d’informations sur Internet et la messagerie électronique.

Cette étape indispensable permet aujourd’hui à chacun des participants de pouvoir communiquer par mail et préparer collectivement à distance les activités de l’association ce qui n’était pas possible jusqu’à présent. D’autres activités sont désormais plus faciles à gérer : communiquer collectivement par mail avec l’extérieur, échanger des fichiers, créer des documents avec le traitement de texte comme une affiche de présentation ou une lettre.

Un apprentissage des espaces publics pour les sourds

L’espace accueille déjà ponctuellement des usagers sourds qui souhaitent individuellement bénéficier d’une connexion à Internet ou de supports d’autoformation accessibles mais ils sollicitent peu les animateurs du fait de la difficulté de se comprendre et d\’échanger. L’animation d’atelier de groupe débutant était donc un défi plus conséquent d’où le deuxième objectif décidé conjointement entre la bibliothèque et le CLS : permettre aux animateurs d’améliorer leur accueil du public sourd et permettre aux usagers du CLS de s’approprier un espace public où les intervenants ne sont pas forcément des signants.

La présence de Sylvie qui a suivi une initiation à la LSF dans le cadre de ses missions au service du public de la bibliothèque de la Part-Dieu, a été indispensable pour le déroulé des ateliers. Patience, attention, concentration et apprentissage communs furent les conditions indispensables pour les apprenants comme pour les formateurs, chacun s’assurant avoir bien été compris par l’autre.

Apprentissage oui mais dans une ambiance décontractée" />

La confiance établie au cours des séances a fait que beaucoup de participants sont revenus en dehors du groupe en individuel, que ce soit pour découvrir une nouvelle pratique comme la photo numérique ou pour retravailler un point abordé en atelier pas complètement assimilé. Cette expérience a permis également aux animateurs d\’améliorer leur méthode pédagogique, d’apprendre des bases de LSF avec un vocabulaire technique (peux-tu m\’envoyer par mail la photo qui est sur ta clef USB ?), de se sentir à l’aise pour communiquer avec un public sourd même si rien ne remplace une pleine connaissance de la LSF pour échanger. L’occasion de mettre en avant un bel outil d’apprentissage avec le dictionnaire LSF Elix !

L’aventure continue ...

Les ateliers reprennent à la rentrée avec deux objectifs principaux : finaliser un modèle d’affiche et créer un site web géré collectivement par les membres du club senior pour faire connaître leurs activités.