Rapport d’activité 2018

Le succès des 3 nouvelles bibliothèques : un modèle de proximité qui fonctionne

Ouvertes en 2017, les bibliothèques Marguerite Yourcenar (3ème Lacassagne), Clémence Lortet (6ème) et Hannah Arendt (7ème Gerland) ont connu leur première année complète de fonctionnement en 2018. Ces trois projets quasi-concomitants, fait unique dans le paysage national, visaient à répondre aux besoins de culture, de loisirs et de découverte des publics de proximité.

Les visiteurs y viennent, plus que dans les autres bm, pour s’y détendre (45,7% contre 32,4%) et pour profiter du lieu et son ambiance (30,8 % contre 18,3 %).
Par ailleurs, on y vient plus souvent accompagné (56,9%) qu’ailleurs (31,2%).


Bibliothèque du 3ème Lacassagne copyright BC Intérieur Sarl
Bibliothèque Marguerite Yourcenar
(3ème Lacassagne)

46 610 entrées en 3 mois d’ouverture • 22 000 documents (livres, BD, CD, DVD) • 200 jeux de société • 150 jeux de consoles • 4 consoles - PS4, Xbox, WiiU • 1 borne d’arcade 1D Touch • 100 titres de presse • 8 IPad • 15 liseuses en prêt • 600 textes lus et livres en grands caractères • 2 bibliobox • 1 Fablab

Bibliothèque du 7ème Gerland copyright BC Intérieur Sarl
Bibliothèque Hannah Arendt
(7ème Gerland)

145% de fréquentation en plus • 22 000 documents (livres, BD, CD, DVD) • 350 jeux de so-ciété • 150 jeux de consoles • 4 consoles - PS4, Xbox, WiiU • 90 titres de presse • 8 IPad • 10 liseuses en prêt

Bibliothèque du 6ème copyright BC Intérieur Sarl
Bibliothèque Clémence Lortet
(6ème)

+ 59% de prêts • 22 000 documents (livres, BD, CD, DVD) • 300 jeux de société • 150 jeux de consoles • 4 consoles - PS4, Xbox, WiiU • 1 borne d’arcade 1D Touch • 110 titres de presse • 8 IPad • 2 bornes musicales 1D Touch • 2 bibliobox • 10 liseuses en prêt

Un succès confirmé des 3 nouvelles bibliothèques du réseau par :


Un réel renouvellement des publics

Une attention particulière est portée au développement d’une offre attractive pour les 11-29 ans, en proposant notamment des lieux conviviaux propices au séjour et des services nouveaux dans les bibliothèques de Lyon (jeux, fablab…).

  • 47 % des inscriptions ont concerné de nouveaux abonnés
  • 75 % des visiteurs sont résidant dans l’arrondissement
  • 16,3 % des visiteurs ont entre 11 et 18 ans (contre 8,8 % sur le réseau)
  • 40 % des visiteurs pour les moins de 11 ans (contre 19,5 % en moyenne sur le réseau)

Cette conquête de nouveaux publics, largement familial, confirme le rôle de service public de proximité.


La fidélisation du public

  • une fréquentation soutenue qui les positionne en tête des bibliothèques de même taille (22% uniquement pour les 3 bibliothèques)
  • une très forte occupation des lieux avec des durées moyennes de séjour largement supérieures à la moyenne (environ 75 min)
  • un nombre de prêts important qui les positionnent à la suite des trois grandes (235 000 en moyenne)
  • des inscriptions qui ont largement progressé par rapport aux anciennes structures existantes (+91% en moyenne entre 2015 et 2018 pour les bibliothèques du 6ème et du 7ème Gerland)

Ce fort succès a ainsi permis de confirmer la capacité du modèle lyonnais à fidéliser des usagers nombreux.


Des nouveaux usages

Au sein du baromètre satisfaction réalisé en 2018, les trois nouvelles bibliothèques obtiennent le score d’évaluation globale de qualité des services le plus élevé : 16,6 / 20.

La place du jeu est plébiscitée par les usagers (16,3 / 20), même s’ils sont sur ce point plus partagés, les visiteurs de plus de 60 ans restant à convaincre.

Les nouveaux usages ont trouvé leur place dans la pratique des usagers.



Découvrir la bibliothèque Marguerite Yourcenar (3ème Lacassagne)

Dans ce contexte de forte utilisation des services par les publics, des enseignements majeurs sont à retenir.

Des points de vigilance

  • Une saturation des espaces
    Le dimensionnement des espaces GRANDIR est notamment à questionner, au vu du succès familial rencontré et du nombre massif d’enfants séjournant dans les lieux.
  • La sollicitation forte des équipes
    L’année 2018 aura déjà été l’occasion d’apporter des premiers renforts à l’équipe et de revoir à la baisse le calibrage de certains périmètres d’activité (action pédagogique, actions culturelles).
  • Une attente très forte des usagers sur l’offre documentaire
    L’année 2018 a ainsi permis aux équipes d’étoffer largement les collections pour répondre au mieux aux attentes des publics.
  • La qualité thermique des bâtiments
    Des solutions sont en cours avec le service bâtiments de la Ville.

La bibliothèque vue par ses usagers

« quel bonheur d’avoir une bm à moins de 10 min de chez soi ! »

« l’ambiance est très bonne »

« je me sens bien car il y a plein de livres pour mes goûts »

« la bm est agréable et ça me détend d’être ici »

Zoom sur le 1er FabLab du réseau des bibliothèques de Lyon

Imprimante 3D à la bibliothèque Marguerite Yourcenar (3ème Lacassagne)

Le FabLab de Lacassagne, c’est la possibilité de découvrir toutes sortes d’outils pilotés par ordinateur pour la conception et la réalisation d’objets.

A disposition de nombreux outils comme une imprimante 3D, une découpeuse vinyle, des Arduino, des Raspberry pi, des Makey Makey, de la Réalité Augmentée et de la Réalité Virtuelle ... et Olivier notre animateur spécialisé ou « maker » pour vous accompagner.

Le FabLab de la bibliothèque est un lieu de découverte, d’initiation, un incubateur d’envies et un tremplin pour aller ensuite chercher la structure où développer son propre projet.

Pourquoi un tel projet dans la 16ème bibliothèque du réseau lyonnais ?

Parce qu’elle est située sur un ancien site industriel, celui de Renault Véhicules Industriels, devenu pendant quelques années une friche artistique, et aujourd’hui un campus professionnel. C’est donc, depuis des décennies, un lieu de fabrication, de création, d’inventivité et aujourd’hui de formation.

Voir le blog dédié au FabLab