Rapport d’activité 2021

Les acquisitions courantes et patrimoniales

Les acquisitions courantes de monographies

Les acquisitions courantes sont effectuées sur des crédits d’investissements, ce qui permet une meilleure répartition des dépenses jusqu’à la fin de l’année budgétaire.

Dépenses d’acquisitions courantes : 1 374 198 €

Documents acquis : 74 718


Les collections et acquisitions patrimoniales

Avec plus de 2 700 000 documents patrimoniaux, la Bibliothèque municipale de Lyon est à la fois la bibliothèque municipale la plus riche de France et une référence internationale en matière de collections anciennes, rares ou précieuses.

Ce patrimoine se constitue à partir de 4 sources :

- Les ensembles documentaires transmis, qu’il s’agisse des collections religieuses confisquées à la Révolution, de la Collection des Fontaines (291 522 livres), du Fonds chinois (66 000 livres), ou récemment le fonds de la librairie Orgeret (150 000 partitions et textes) ou le fonds d’archives photographiques de Lyon-Figaro (600 000 photos, les plus récentes en format numérique)

- La constitution volontariste d’ensembles documentaires par la Bibliothèque : moins fréquentes, ces collections existent à Lyon à travers par exemple le Fonds de la guerre 14-18 (constitué à l’initiative d’Edouard Herriot), le fonds d’estampes et livres d’artistes contemporains, ou le fonds Images représentatif de la production d’albums illustrés pour enfants

- L’enrichissement continu, par des pièces rares ou précieuses, des collections précédemment citées. Cet enrichissement s’effectue par le biais d’achats et grâce à des dons

- Le dépôt légal des imprimeurs de l’ancienne région Rhône-Alpes, par délégation de la Bibliothèque nationale de France, qui retransmet également à la BmL un exemplaire du dépôt légal d’éditeur lorsque ce dernier est rhônalpin.

On comprend que ce patrimoine exceptionnel va bien au-delà des collections anciennes (antérieures à 1920) et s’attache à la construction d’un patrimoine couvrant également le monde contemporain.