Les rendez-vous des bibliothèques municipales de Lyon

Exposition - Arts - tous publics

Le Mur de l'Atlantique aujourd'hui, cimetière d'une armée morte

Du mardi 5 février à 10h00 au vendredi 22 mars à 19h00 - bibliothèque du 1er

Exposition de photographies de Jean-Baptiste Carhaix.

Jean-Baptiste Carhaix poursuit son travail photographique sur Le Mur de l'Atlantique construit par le IIIe Reich pendant la Seconde guerre mondiale.

Cette nouvelle série est une suite à sa précédente exposition " La guerre est finie... pour aujourd'hui", qui fut également présentée à la bibliothèque du 1er en mai 2017. Ce premier volet présentait des photographies de bunkers réalisées en octobre 2016 sur une partie de la côte basque, entre Le Vieux Boucau et Anglet, avec une incursion en Gironde nord jusqu'à Soulac sur Mer ; ce travail participait d'une réflexion menée depuis 10 ans en toute discrétion sur les friches couvertes de graffiti à Lyon.

"Le hasard d'un mois de reportage en octobre 2018 sur les plages entre Bordeaux et Le Havre afin de préparer cette suite, m'a permis de découvrir la ruine d'un bunker du IIIe Reich, échouée sur la plage et transformée par des graffeurs en masque de Dark Vador. Ce personnage de la saga cinématographique Star Wars est l'incarnation du Mal absolu comme la figure historique d'Hitler. Dans "Star Wars, la philo contre-attaque" (Le Passeur : 2016) Gilles Vervisch, professeur agrégé de philosophie écrit : "Pour Joseph Campbell, le mentor de George Lucas, Dark Vador incarne la force véritablement monstrueuse du monde moderne. (...) Il incarne le mal qui consiste à obéir machinalement aux ordres d'un système politique, à l'image des grandes dictatures du XXe siècle : nazisme, stalinisme, etc...'". Il m'a semblé que cette photographie devait servir d'affiche par sa double symbolique : ruine d'une armée réellement vaincue et image évocatrice du mal absolu. (Jean-Baptiste Carhaix).

Vernissage Samedi 09 février à 11h30

Le camp d'internement de Rivesaltes de 1939 à nos jours. Archipel du mépris.

Présentation par Jean-Baptiste Carhaix lors du vernissage.

De 1939 et pendant presque 70 ans, dans ce camp érigé au départ pour l'armée française : espagnols de la Retirada, juifs, tsiganes, antifascistes et indésirables chassés de leurs pays par les nazis, puis prisonniers de guerre, miliciens, collabos, ensuite harkis, supplétifs Guinéens de l'armée française engagés puis exclus de ses rangs dès l'accession de leur pays à l'indépendance, enfin "sans-papiers"... y furent internés, au mépris de toute considération humanitaire.

 

Jean-Baptiste Carhaix, photographe, pseudonyme d'André Menguy, est agrégé de lettres modernes, docteur en langue et littérature françaises, chercheur honoraire (ex-IUFM de Nice).

  • Condition d'accès

    Entrée libre dans la limite des places disponibles
    Gratuit

  • Lieu

    bibliothèque du 1er
    7 Rue Saint-Polycarpe - 69001 Lyon

    Horaires et accès détaillés
  • Renseignement

    04 78 27 45 55

Quoi ?

Où ?