Les rendez-vous des bibliothèques municipales de Lyon

Conférence / débat - Monde - adultes

CYCLE : Là-bas, quelle heure est-il ?

Les trois Corées, une culture, trois « pays »

Le mercredi 27 mars de 18h30 à 20h30 - bibliothèque de la Part-Dieu

Ses essais nucléaires et ses lancements de missiles intercontinentaux ont mis la discrète Corée du Nord sous les feux de l’actualité en 2018. Cette entrée dans le jeu politique mondial est loin cependant d'avoir dissipé tout le mystère qui entoure le pays. La Corée du Sud, bien qu'étroitement liée à l'Occident par son économie, nous reste elle aussi en partie opaque et ses mouvements sociaux des dernières années n’ont pas manqué de nous étonner. Énigmes culturelles autant que politiques, les deux pays n’en jouent pas moins désormais un rôle grandissant sur le continent asiatique, eu égard notamment à la nouvelle puissance de la Chine mais aussi aux relations qu'ils pourraient, ou pas, développer dans le futur.

En 2018, l’actualité internationale a mis la Corée du Nord, et avec elle, la Corée du Sud, sous le feu de projecteurs. On se souvient des échanges aigres-doux et des laborieuses négociations entre Kim Jon-un et Donald Trump sur l’arsenal nucléaire de la Corée du Nord et de la volonté farouche de son dirigeant de posséder la bombe. La planète entière a suivi cet affrontement entre un petit pays communiste, fermé au monde extérieur et qui menaçait toute la région de ses missiles, et la plus grande puissance politique mondiale. La Corée du Sud a profité de ce conflit pour inviter son voisin du nord à une rencontre au sommet, la première depuis 1950, dans la zone démilitarisée qui sépare les deux pays. Malgré cette effervescence géopolitique, on ne sait pas grand-chose des deux Corées, ni sur le plan culturel ni sur le plan géopolitique. Ces entités nous restent mystérieuses, figées dans les stéréotypes du « Pays du matin calme ».

Dans Les trois Corées, Patrick Maurus poursuit jusque dans la diaspora la recherche initiée dans La Corée dans ses fables. La Corée est une culturellement, mais elle est divisée politiquement. Il n’existe pas de Corée « unique, homogène, intangible et indiscutable » et l’obsession de la réunification ne permet pas de penser en termes dialectiques la double réalité coréenne, d’un côté, l’unification inéluctable, de l’autre, une séparation et une autonomisation sans cesse accrue – même si, comme l’écrit Patrick Maurus, la Corée n’est pas plus une que trois, et que parler de la Corée, c’est en voir trois, et parler des Corées, c’est n’en voir qu’une.

La Corée, c’est, au Nord, la République populaire démocratique de Corée, « monolithique », c’est le terme officiel employé par le régime, qui interdit à ses citoyens tout contact avec l’extérieur, mais qui autorise désormais certains capitaux étrangers à investir dans son économie et modernise le pays à bas bruit. Au Sud, s’étend la République de Corée, dont on connaît le « miracle économique » et qui fut longtemps soumise à la dictature et aux coups d’État mais semble avoir résolument trouvé la voie de la démocratie – son ancienne présidente, Park Geun-hye, a été condamnée à trente-deux années de prison pour corruption, coercition et détournement de fonds. Enfin, la troisième Corée, c’est la diaspora, soit environ sept millions de Coréens installés à peu près sur tous les continents, plus particulièrement en Chine, au Japon, au Kazakhstan et en Russie. C’est une composante à part entière du peuple coréen, bien que certains de ses membres n’aient plus que des liens ténus avec leur pays d’origine.

Patrick Maurus, professeur émérite de l’Inalco et directeur la revue tan’gun, prononcera une conférence sur ce qu’il a appelé les « trois Corées » dans son dernier ouvrage.

Intervenant(s) :
Patrick Maurus - Professeur émérite de l'Inalco, spécialiste des Corées, directeur la revue Tangun.

Agrégé de lettres, docteur en littérature française et littérature coréenne. A travaillé dans plusieurs universités de Séoul et à l'université Kim Il Sung à Pyongyang. Fondateur du Centre de recherches internationales sur les Corées, de la revue tan'gun et du site revuetangun.com. Créateur et directeur de la collection « Lettres coréennes » aux éditions Actes Sud. Traducteur coréen-anglais. Auteur de documentaires (« Pyongyang s'amuse » avec Pierre-Olivier François, https://vimeo.com/channels/1091352/302415754)

Voir dans le catalogue

  • Condition d'accès

    Entrée libre dans la limite des places disponibles
    Gratuit

  • Lieu

    bibliothèque de la Part-Dieu
    30 Boulevard Marius Vivier Merle - 69003 Lyon

    Horaires et accès détaillés
  • Renseignement

    04 78 62 18 00

Quoi ?

Où ?