Les rendez-vous des bibliothèques municipales de Lyon

Conférence musicale - Musique - tous publics

CYCLE : Capitales musiques

Capitales Musiques : Kingston

Aux racines de la musique jamaïcaine

Le mardi 5 novembre de 18h30 à 20h30 - bibliothèque de la Part-Dieu

Au milieu des Caraïbes, une île minuscule à peine plus grande que la Corse est devenue une exception absolue dans l’histoire de la musique.

Donnant vie à l’un des courants musicaux majeurs de la deuxième moitié du XXesiècle, la Jamaïque est un iceberg tropical dont la partie émergée, le reggae de Bob Marley, première superstar venue du Tiers-Monde, dissimule une histoire qui va bien au-delà de la musique.

Trop souvent réduite à cette icône universelle, la musique jamaïcaine, a des ramifications aussi vastes que le jazz ou le blues ; pour en trouver les racines, il faut remonter à la cicatrice mémorielle de l'esclavage et de la colonisation anglaise des XVIIIeet XIXesiècles.

Ses audacieuses inventions bricolées dans les ghettos de Kingston ont jeté, dès les années 1950, les bases de toutes les musiques urbaines contemporaines, invitant dans le vocabulaire musical d’aujourd’hui le DJ, le sound system, le remix, le dub

Musique sacrée ou musique profane ? Rurale ou urbaine ? Musique pieuse ou musique des rude boys de Kingston ? Au fil de ses morceaux-clés, cette conférence remonte façon sound-system l'écheveau de la création musicale jamaïcaine - haut-parleur de la colère d’un peuple qui sut un jour porter sa supplique bien au-delà des frontières de la Jamaïque.

 

(parce qu'il n'y a pas que Bob Marley)

Intervenant(s) :
Sébastien Carayol

Commissaire d'expositions de 44 ans, auteur-journaliste et réalisateur documentaire Sébastien Carayol partage sa vie entre Marseille et le désert Mojave. Baignant dans la culture sound-system jamaïcano-londonienne depuis une vingtaine d'années, qu'il découvre à Londres via les sonos surpuissantes de Jah Shaka, Channel One, Roots Ting ou Reality, il a tenu huit ans durant la rubrique “UK Dub” dans le magazine-culte Natty Dread et écrit toujours sur le sujet notament pour le magazine Wax Poetics (Etats-Unis), Red Bull Music Academy ou I-D. Au fil des ans, cette épiphanie l'a conduit à vouloir remonter aux sources de la musique jamaïcaine, en Jamaïque : le sound system en tant qu'objet musical, social et politique, thème central des trois expositions qu'il a réalisées autour de ce sujet : "Jamaica, Jamaica!" (Philharmonie de Paris 2017, SESC Sao Paulo 2018, National Gallery of Jamaica à Kinston pour Dec 2019), "Say Watt? Le Culte du Sound System" (la Gaîté Lyrique, 2014) et "Hometwon Hifi" (Sonos Studios Los Angeles, 2015) Invité regulier de l'émission "Meditation Sounds" sur la radio Dub Lab et du LA Dub Club (Los Angeles), il dirige par ailleurs le label de rééditions vinyles sporadiques dédié aux vinyles reggae/dub obscurs, Reel-Heavy Music (www.reelheavy.wordpress.com).

Voir dans le catalogue

  • Condition d'accès

    Entrée libre dans la limite des places disponibles
    Gratuit

  • Lieu

    bibliothèque de la Part-Dieu
    30 Boulevard Marius Vivier Merle - 69003 Lyon

    Horaires et accès détaillés
  • Renseignement

    04 78 62 18 00

Quoi ?

Où ?