Les rendez-vous des bibliothèques municipales de Lyon

Rencontre - Littérature - tous publics

Albert Camus. Correspondance avec ses amis Bénisti. 1934-1958

Le jeudi 30 janvier 2020 de 19h00 à 20h30 - bibliothèque du 1er

Rencontre autour de l’ouvrage avec Jean-Pierre Benisti, Virginie Lupo, Martine Mathieu-Job.

Le caractère inédit de cette correspondance de l’auteur majeur qu’est Albert Camus justifie naturellement sa publication. Son indéniable intérêt aussi : cette correspondance se distingue de celles qui ont déjà été publiées par la précocité des rencontres qui la fondent ; d’où la confiance et la simplicité avec lesquelles les uns et les autres se livrent, à commencer par Camus lui-même ; on peut ainsi approcher le futur Prix Nobel dans les affres d’un premier mariage courant à l’échec, dans les difficultés liées à sa santé ou à ses finances, dans les doutes et les espérances d’une carrière littéraire encore en devenir puis dans le tourbillon de la maturité de sa vie et de sa création.

L’ouvrage comprend une cinquantaine de lettres échangées entre Albert Camus et des amis d’Alger que sont le peintre Louis Bénisti, son frère cadet Lucien, pharmacien, et leurs épouses respectives, les sœurs Sarfati, connues de Camus avant même leur mariage : Solange, à qui il avait donné des cours de philosophie pour la préparer au baccalauréat (un généreux corrigé de dissertation en témoigne), et Mireille, grande amatrice puis spécialiste d’arts asiatiques.

Cette correspondance, commencée dès 1934, se renforce au moment de l’aventure du Théâtre du Travail, en 1936, et se poursuit quasiment jusqu’au terme de la vie de Camus. Les lettres et fac-similés sont entrelacés de reproductions d’œuvres de Louis Bénisti et de documents, notamment photographiques, qui nourrissent et enrichissent ce dialogue tant amical qu’artistique

L’ouvrage permet d’approfondir la connaissance de la personnalité et de la sensibilité d’artiste d’Albert Camus. Il témoigne aussi de l’effervescence et des aspirations créatrices d’une jeune génération éprise d’art dans l’Algérie des années 1930.

Jean-Pierre Bénisti, fils du peintre Louis Bénisti et de Solange Sarfati, médecin comme sa mère, a écrit quelques articles relatant ses souvenirs familiaux sur Albert Camus, Jean Sénac et les artistes et écrivains d’Alger fréquentant la librairie d’Edmond Charlot. Il est né à Alger en 1943 et a quitté l’Algérie en 1972. Il vit aujourd’hui à Lyon.

Virginie Lupo, Docteur ès Lettres, est une spécialiste internationalement reconnue du théâtre d'Albert Camus et est membre actif de la Société des études camusiennes. Elle enseigne la littérature à Lyon depuis 2002. Elle est l’auteure de deux ouvrages, Le Théâtre d’Albert Camus : un théâtre classique ?, éditions du Septentrion, 2002, et Si loin, si proche. La quête du père dans Le Premier Homme d’Albert Camus, Aniche, éditions Sipayat, 2017. Elle vit à Lyon.

Martine Mathieu-Job, professeur émérite de littératures francophones à l’université Bordeaux-Montaigne, a collaboré au Dictionnaire Camus, Jeanyves Guérin (dir.), R. Laffont, 2009. Elle a aussi écrit une dizaine d’articles portant sur l’œuvre de Camus et plus particulièrement sur sa relation à l’Algérie. Elle est née à Blida en 1952 et a quitté l’Algérie en juillet 1962. Elle vit aujourd’hui à Paris.

Albert Camus, Correspondance avec ses amis Bénisti, 1934-1958. Édition dirigée par Jean-Pierre Bénisti et Martine Mathieu-Job, et présentée par Virginie Lupo et Guy Basset, éditions Bleu autour, octobre 2019

  • Condition d'accès

    Entrée libre dans la limite des places disponibles
    Gratuit

  • Lieu

    bibliothèque du 1er
    7 Rue Saint-Polycarpe - 69001 Lyon

    Horaires et accès détaillés
  • Renseignement

    04 78 27 45 55

Quoi ?

Où ?