Les rendez-vous des bibliothèques municipales de Lyon

Rencontre, Conférence / débat - Littérature - tous publics

Comment la science-fiction pense l'intelligence artificielle

Regards croisés de France et d'Asie

Le samedi 18 janvier de 14h00 à 17h30 - bibliothèque de la Part-Dieu

La Bibliothèque municipale de Lyon s'associe à l'Université Lyon 3 pour un après-midi exceptionnel et international autour de l'IA vue par le prisme de la SF.

ATTENTION : les rencontres auront lieu en Salle de la Découverte (étage 4). Nombre de places limité. Entrée libre dans la limite des places disponibles.

 

Génératrice d’angoisse et d’espoir, d’inquiétudes et de fantasmes, l’intelligence artificielle (IA) est indissociablement associée à l’imaginaire science-fictionnel depuis ses premiers développements, et aux quatre coins du globe. À travers leur regard singulier, quatre écrivains de science-fiction, venus de France, de Chine et du Japon s’interrogent sur les menaces et les potentialités de l’évolution de l’intelligence artificielle au sein de nos sociétés, et révèlent comment leurs propres œuvres littéraires s’imprègnent de ces réflexions.

14h-15h30 - L’intelligence artificielle : désenchantement ou réenchantement du monde ? avec Xia Jia, Li-Cam, Gwennaël Gaffric, modération Sylvie Lainé.

À l’heure où les algorithmes prennent une part croissante dans la construction de nos choix et dans la gouvernance de nos sociétés, l’intelligence artificielle risque-t-elle de marquer la fin programmée de l’humanité ? Ou bien les opportunités encore ouvertes qu’elle suggère offrent-elles un espace pour de nouvelles formes de collectivité ? Dans leurs œuvres, Xia Jia et Li-Cam laissent ainsi émerger la possibilité d’un usage alternatif, utopique, de l’intelligence artificielle, dans le domaine de la santé et de l’accompagnement de la vieillesse et de la solitude, entre autres.

16h-17h30 - Comment réinventer les rapports humains-IA au-delà des peurs et des fantasmes ? avec Fujii Taiyô, Olivier Paquet, Denis Taillandier, modération Julien Bouvard.

De Hadaly (L'Ève future) à Ava (Ex Machina), en passant par HAL 9000, les réplicants (Blade Runner), Skynet (Terminator) ou le Puppet Master (Ghost in the Shell), la science-fiction a largement influencé la façon dont nous percevons l’intelligence artificielle.  Au-delà des promesses de salut d’une post-humanité ou des apocalypses annoncées, Fujii Taiyô et Olivier Paquet cherchent au contraire à souligner, sur un ton résolument réaliste, la diversité et la complexité des rapports que nous entretenons avec l’IA. Malgré des différences culturelles qui enrichissent d’autant plus la réflexion sur la façon dont l'IA s’immisce dans nos relations aux autres et au monde, les deux auteurs se rejoignent cependant autour de thèmes communs : internet et réseaux sociaux, jeux vidéo, économie, politique (inter)nationale, développement des armes autonomes, libertés individuelles et contrôle de l’information. En filigrane : la coévolution humains/machines intelligentes.

Rencontres suivies de dédicaces avec les auteurs (table de vente des ouvrages).

Ces deux tables rondes s’inscrivent dans le cadre d’un projet porté par des enseignants-chercheurs de l’Institut d’Études Transtextuelles et Transculturelles (Université Lyon 3), en partenariat avec des collègues du Laboratoire d'Intelligence Artificielle (Université Tsukuba, Japon) et du Centre de Recherches en Relations Internationales (Université Ritsumeikan, Japon), qui envisage de réfléchir de manière transculturelle et transdisciplinaire à l’imagination de l’intelligence artificielle dans la science-fiction (cinéma, littérature, bande dessinée…).

Les intervenants :

Xia Jia

Xia Jia est née à Xi’an (Chine) en 1984. Physicienne de formation, elle est l’une des écrivaines de science-fiction les plus prometteuses de sa génération. Elle écrit surtout des nouvelles, dont plusieurs ont été primées en Chine. Xia Jia est aussi vidéaste, et a par exemple tourné un film expérimental de science-fiction, Parapax, dans lequel elle tient aussi le rôle-titre. Elle puise son inspiration aussi bien dans les récits fantastiques chinois classiques que dans l’esthétique cyberpunk. Plusieurs de ses œuvres ont été traduites en français, en particulier dans la revue Jentayu.

Li-Cam

Passionnée de psychologie comportementale et de neurosciences, Li-Cam partage sa vision du monde singulière à travers des personnages hors normes à la psychologie complexe. Ses écrits nous interrogent sur notre relation aux autres et sur les règles qui organisent nos sociétés. Asulon, conte philosophique 3.0, a obtenu le prix Bob Morane 2016. Dans le même univers, Cyberland est paru en 2017. Résolution, une utopie scientifique et humaniste, vient de sortir aux éditions La Volte.

Gwennaël Gaffric

Né en 1987, Gwennaël Gaffric est traducteur littéraire et docteur en études transculturelles. Il a traduit plusieurs romans, recueils de poésie et de nouvelles de Taïwan, de Hong Kong et de Chine, parmi lesquels des récits de science-fiction de Chi Ta-wei, Kao Yi-feng, Liu Cixin ou Xia Jia. Il est actuellement Maître de conférences en langue et littérature chinoises à l’Université Jean Moulin Lyon 3 et est spécialiste des littératures de l’imaginaire dans le monde sinophone. Il a récemment publié La Littérature à l’ère de l’Anthropocène. Une étude écocritique autour des œuvres de l’écrivain taïwanais Wu Ming-yi (L’Asiathèque).

Sylvie Lainé

Professeur en Sciences de l’information et de la communication à Lyon, Sylvie Lainé travaille sur les mutations du numérique. Parallèlement, elle publie des nouvelles et novellas de science-fiction souvent récompensées et traduites en plusieurs langues. Ses textes ont été réunis sous la forme de cinq recueils, et paraissent aussi en revues ou anthologies. La science-fiction est entre ses mains un merveilleux outil d’exploration de l’âme humaine.

Fujii Taiyô

Fujii Taiyô est né en 1971 sur l’île d’Amami Oshima au large de Kyushu (Japon). Alors qu’il travaille pour une entreprise de développement logiciel, il auto-publie en 2012 son premier roman, Gene Mapper – core –, qui devient rapidement numéro un des ventes Amazon Kindle. Il remporte en 2015 le Grand Prix de Science-Fiction Japonaise (Nihon SF taishô) et le Prix Nebula des lecteurs (Seiunshô) pour son second roman Nuage orbital, dont la traduction française paraît chez Atelier Akatombo en 2018. Il est aussi l’auteur de nombreuses nouvelles qui explorent la transformation des rapports entre humains et technologie, notamment à travers la question de l’IA.

Olivier Paquet

Olivier Paquet, né en 1973, a commencé par écrire des nouvelles de science-fiction avant de publier son premier roman Structura Maxima en 2002 ; il a obtenu le Grand prix de l'Imaginaire (catégorie nouvelles) pour Synesthésie en 2003. Attiré aussi bien par l'espace (la trilogie du Melkine) que par les Intelligences Artificielles (comme dans son dernier roman, Les Machines fantômes, publié en 2019 chez l'Atalante), il distille une approche de sciences humaines dans ses récits de futur. Grand amateur de littérature japonaise et de mangas, ces derniers représentent une influence forte dans son œuvre. Il vit à Lyon.

Denis Taillandier

Denis Taillandier est maître de conférences à la faculté des relations internationales de l’Université Ritsumeikan, au Japon. Il a obtenu son doctorat à l’Université Jean Moulin Lyon III (Institut d’Études Transtextuelles et Transculturelles) en 2015 avec une thèse sur l’imaginaire des nanotechnologies dans la science-fiction japonaise. Ses travaux portent sur l’imaginaire des sciences et technologies, et plus particulièrement sur la façon dont la science-fiction révèle les enjeux philosophiques, socio-culturels et représentationnels des innovations technologiques. Il a remporté en 2013 le prix spécial du jury pour le 8ème concours de critique de science-fiction au Japon.

Julien Bouvard

Julien Bouvard (MCF, Lyon 3) est professeur de japonais. Il est spécialiste de l’histoire de la bande dessinée japonaise, et mène également des recherches sur les processus d’intermédialité des produits de la culture japonaise contemporaine.

 

  • Condition d'accès

    Entrée libre dans la limite des places disponibles
    Gratuit

  • Lieu

    bibliothèque de la Part-Dieu
    30 Boulevard Marius Vivier Merle - 69003 Lyon

    Horaires et accès détaillés
  • Renseignement

    04 78 62 18 00

Quoi ?

Où ?