Les rendez-vous des bibliothèques municipales de Lyon

Rencontre, Projection - Société - tous publics

La douce France de Rachid

Un film écrit et réalisé par Farid Haroud

ATTENTION :Séance annulée Le vendredi 11 décembre de 19h00 à 20h45 - bibliothèque du 7e Jean Macé

Condition d'accès

Animation annulée

« Nos parents étaient des facteurs de production, nous voulons être des facteurs de création » Rachid Taha

C’est au début des années 80, à Lyon, que nait le groupe de rock « Carte de séjour » créé par  Rachid Taha et les frères Amini. Contrairement à d’autres groupes de l’époque, ils ne chantent pas en anglais, mais principalement en arabe. Un pari osé pour la période. La plupart des chansons interprétées par Rachid Taha sont des manifestes politiques forts comme sa reprise de "Douce France" de Charles Trénet.

Farid Haroud présente son documentaire ainsi : « « La France de Rachid Taha » se raconte comme un voyage. Le voyage d’un jeune immigré maghrébin des années 70 promis à une vie d’ouvrier mais qui a construit une existence d’artiste majeur, mondialement reconnu. Pour ce périple, il nous faut un bagage mince, pareil à ceux des exilés. Une petite valise sera notre guide tout au long du film. Elle déambulera à mon poignet, sur la banquette d’une voiture ou d’un train. Quand on l’ouvrira, on découvrira que c’est un tourne-disque sur batterie. Un vinyle posé sur le plateau, le contact de l’aiguille, un craquement sonore et Rachid Taha sera là, bien vivant. Avec lui, on va ainsi voyager un peu partout, dans Lyon, la ville qui l’a vu se construire avec le groupe « Carte de séjour », mais aussi à Paris, à Londres et ailleurs. Sa « Douce France », empruntée à Charles Trenet, baignera nos rencontres avec ceux qui l’ont connu et avec ceux qu’il a inspirés. Une valise, un Rachid, une France et le voyage est lancé, comme une quête de liberté. »

Projection en présence du réalisateur Farid Haroud.

 

Une coproduction JPL Productions et France 3 Auvergne-Rhône-Alpes

Avec le soutien du Centre National du Cinéma et del’image animée 

Avec le soutien de la SACEM

Avec le soutien de l’Institut français d’Algérie 

Avec le soutien de la PROCIREP – Société des Producteurs

Avec le soutien de l’ANGOA

 

Projection reportée

Intervenant(s) :
Farid Haroud - Journaliste, auteur et réalisateur

Farid Haroud a signé plus
d’une dizaine de documentaires. Il débute sa carrière avec
« Fils de harki », un 26 min dont le titre fait écho aux insultes
envoyées entre gosses d’Algérie dans les cours d’école
françaises. Le film est diffusé sur France 3 en 1998. Quatre ans
et deux films plus tard, il réalise « Le mouchoir de mon père ».
Ce dernier s’inscrit dans la continuité du premier. Farid y sonde
une nouvelle fois la mémoire familiale pour en faire émerger
une mémoire collective. Le film est montré dans de nombreux
festivals. En 2004, il réalise « La Belle équipe » pour France 3,
qui traite de l’intégration et de la revendication des origines
à travers le sport, et en particulier le football. Le ballon rond
deviendra une thématique récurrente pour aborder la diversité
et les rapports de forces qui se jouent en France. La hiérarchie
sociale au football se retrouve également dans les inégalités
hommes/ femmes, elle y est illustrée dans « Un vrai sport de
gonzesses » diffusé sur Canal +, récompensé du prix du meilleur
documentaire de sport aux Lauriers de l’Audiovisuel 2014.
« Voir si le coeur de la ville », portraits des diversités lyonnaises
est passé sur France 3 en
septembre 2018. Son dernier projet "La douce France de Rachid" explore la vie du chanteur Rachid Taha, mais parle aussi de la France d'avant.

Voir dans le catalogue

  • Lieu

    bibliothèque du 7e Jean Macé
    2 rue Domer - 69007 Lyon

  • Renseignement

    04 78 96 48 30

Quoi ?

Où ?

Rdv à distance