Les rendez-vous des bibliothèques municipales de Lyon

Projection, Concert - Musique - tous publics

Black Music : Des chaînes de fer aux chaînes en or

Projection documentaire

Le jeudi 8 février de 18h30 à 21h00 - bibliothèque de la Part-Dieu

Comment la musique noire a rythmé le combat pour l’émancipation des Afro-Américains sur près de deux siècles, des champs de coton du Sud profond aux ghettos du Bronx. Un ébouriffant maelström de sons et d’images.

Comment la musique noire a rythmé le combat pour l’émancipation des Afro-Américains sur près de deux siècles, des champs de coton du Sud profond aux ghettos du Bronx. Un ébouriffant maelström de sons et d’images. Tel est le documentaire réalisé par Marc-Aurèle Vecchione et qu'il a co-écrit avec Pierre Evil

Les racines de toutes les musiques nées aux États-Unis, du blues au hip-hop, se trouvent en Afrique. Tout comme les spirituals et les work songs ont accompagné et soutenu l’espoir des esclaves enchaînés dans le Sud profond, chaque avancée, chaque combat des Noirs américains a été annoncé, célébré ou amplifié par le rythme, le chant, la danse.

Funk, soul, rap, blues, jazz, swing : durant près de deux siècles, des champs de coton du Sud aux ghettos du Bronx, la musique noire a rythmé le combat pour l'émancipation des Afro-Américains. La musique noire américaine est une révolution culturelle. Son histoire est politique.

Au son de mélodies et de paroles qui ont conquis le monde entier, les grandes étapes de l'histoire défilent. L'abolition de l'esclavage, le maintien de la ségrégation dans le Sud, la lutte pour les droits civiques, les grandes émeutes urbaines, mais aussi les Années folles, les Trente Glorieuses, le capitalisme triomphant de la période Reagan ou le matérialisme arrogant de l'ère Bush Junior : à chaque événement, chaque époque, correspond un style musical. On se noie dans le swing et la trompette de Louis Armstrong pour oublier la Grande Dépression, on s'étourdit au son du disco pendant la crise économique des seventies. Les chansons les plus célèbres prennent valeur de manifestes politiques : le terrible "Strange fruit" de Billie Holiday ou l'acerbe "Mississippi Goddam" de Nina Simone et plus tard les explosifs "I'm black and I'm proud" de James Brown ou "Fight the power" de Public Enemy...

La projection sera aussi l'occasion d'un échange avec James Stewart, spécialiste des musiques afro-américaines.

 

La projection (19h) sera précédée à 18h30 d'un concert gospel par Le Gospel Show (en formation réduite).

Le Gospel Show est une formation gospel débordante d’énergie et de générosité menée depuis 2013 par Kristaa Williams (ex-New Gospel Family et choriste pour Chimène Badi, Amel Bent, Lara Fabian ou Tina Arena). Les répertoires interprétés par Le Gospel Show balayent toutes les nuances du gospel (chant africain, negro-spiritual, gospel traditionnel, gospel contemporain), mais reprennent aussi des morceaux incontournables de la soul ou de la pop music qui partagent les valeurs d’espérance, de paix et d’amour. 

Intervenant(s) :
James Stewart

DJ et animateur radio spécialisé depuis plus 15 ans dans les musiques de l’Atlantique Noir. Il a participé à de nombreux festivals (Wordwide Festival de Gilles Petterson,2008,2009, 2017, Jazz à Vienne 2012, 2013, Tribu Festival à Dijon 2012,2015, Invits de Villeurbanne 2012, 2015, Nuits Sonores 2011-2016 (Lyon) …). Il est Dj Résident au Sucre, co-programmateur des Soirée Black Atlantic Club (Pat Thomas, Jupiter Okwess, Vaudou Game, Batida, Family Atlantica, Ebo Taylor, Orlando Julius & Heliocentrics, Laurent Garnier, Auntie Flo, MCDE, Raoul K…) et membre du Voilaaa Sound System.
Membre actif et programmateur des soirées du collectif Palmwine Records, il est le fondateur du blog Afrosouldescarga et anime plusieurs mixtapes consacrées à ces musiques de "l'Atlantique Noir" sur Radio Grenouille (Marseille) et RTU(Lyon). Il donne aussi des conférences sur le sujet : Tribu Festival 2012, Musée Africain de Lyon 2013, Jazz à Vienne 2012 avec Manu Dibango, Cave à Jazz (Smac 07) 2014, Salif Keïta (Lyon 2016)…
Percussionniste, il joue actuellement avec Kumbia Boruka (Cumbia) et Mbongi YeTo (congolese funk).

Visiter son site internet

  • Condition d'accès

    Entrée libre dans la limite des places disponibles
    Gratuit

  • Lieu

    bibliothèque de la Part-Dieu
    30 Boulevard Marius Vivier Merle - 69003 Lyon

    Horaires et accès détaillés
  • Renseignement

    04 78 62 18 00

Quoi ?

Où ?