Les rendez-vous des bibliothèques municipales de Lyon

Magies Numériques

du samedi 6 octobre au mercredi 31 octobre

Une semaine pour questionner notre rapport magique aux nouvelles technologies.

Magies Numériques

DJE-070826-35
copyright : CC BY-NC-ND 2.0 ; auteur: paul goeltz

Sommes-nous possédé-es par nos machines ?

Quand nos ordis buguent, quand nos tablettes plantent, ou quand l’internet « rame », on prête facilement à nos outils des intentions malveillantes, on le prend personnellement, on se dit qu’on a un mauvais « feeling » avec les machines...

Puisque nous ignorons tout de leur fonctionnement, il est facile d’imaginer nos outils numériques comme des êtres doués de conscience, avec tout l’imaginaire fantastique que cela suppose : pirates, virus, espions, robots et intelligences artificielles. Le réseau semble hanté par des intelligences non-humaines. Dans l’immensité du web, impossible de savoir si les êtres avec lesquels nous communiquons sont vivants ou morts. Y’a-t-il un esprit derrière notre écran ? Thomas Edison lui-même n’a-t-il pas conçu un « necrophone » capable de communiquer avec les morts ? Qui sait de quoi nos téléphones intelligents  sont capables ...

Dest-Sierpinski-Bp-pbs-DJE-050818-361

Plus leurs rouages sont lointains et inaccessibles, plus les technologies deviennent « indiscernables de la magie » (Arthur C. Clarke). A qui profite ce rapport « illusionniste » aux nouvelles technologies ? Quel est l’intérêt d’entretenir chez les usager-es une forme de pensée magique vis-à-vis du numérique ? Comment défaire ce rapport « asymétrique » à nos ordinateurs dont nous ne comprenons qu'une petit partie du fonctionnement (Manuela de Barros, Magie et Technologie) ?

Afin de désenvouter nos machines, d’exorciser nos logiciels et de démystifier nos moteurs de recherche, nous vous invitons à passer derrière le rideau du Magicien d’Oz en participant à des ateliers qui mêleront réflexion, pratique et création.

Parce que nos machines ne sont pas douées d’intentions, mais que leur fonctionnement procèdent de choix humains, donc sociaux, il s’agira d’explorer ensemble, sur tablette et ordinateur, la thématique de l’étrange et du surnaturel au cours d’ateliers qui mettront l’accent sur l’autodéfense numérique.

s-DJE-070311-163

PROGRAMME

Quoi ?

Où ?