Les rendez-vous des bibliothèques municipales de Lyon

Sous les mains de qui aurait l'audace

du mercredi 15 juillet au samedi 30 janvier 2021

Acteur majeur de la création et de la diffusion de poésie contemporaine, Cheyne éditeur incarne un modèle d’indépendance et participe de la diversité littéraire au pays de l’exception culturelle. La Bibliothèque municipale de Lyon, par sa mission de soutien à la création littéraire, ne pouvait manquer l’opportunité de distinguer ce parcours singulier dans le cadre d’une exposition qui retrace les 40 ans de la maison, ponctuée de plusieurs temps forts parmi lesquels des rencontres, des lectures et des spectacles. Une expérience immersive pour saisir au plus près la fascinante mécanique du métier d’éditeur, du choix du manuscrit à la rencontre des lecteurs, en passant par la fabrication du livre.

1980, Jean-François Manier et Martine Mellinette se lancent dans une aventure singulière : éditer de la poésie contemporaine aux confins du Massif Central, entre Haute-Loire et Ardèche. Avec une philosophie : parier sur le temps long, une gageure à une époque où la croissance fait figure de mètre étalon. Cheyne fait alors le choix à contre-courant de la lenteur, érigeant même cette valeur comme l’une des vertus cardinales de la maison. Car, il faut bien sûr un autre temps pour le livre. Et ce qui est vrai pour le roman l’est encore davantage pour la poésie, littérature du questionnement par excellence. Selon le poète Yves Bonnefoy « le lecteur de poésie n’analyse pas, il fait le serment à l’auteur, son proche, de demeurer dans l’intense ». De cette promesse sans cesse renouvelée avec le texte, naît un temps suspendu qui préserverait la poésie de l’érosion du temps. Une telle exigence ne serait possible sans une farouche indépendance. Loin des contrôles exercés par les grands groupes sur la culture et l’information, Cheyne emprunte des chemins de traverse et poursuit un modèle original de développement. La maison assure ainsi l’entière fabrication de ses livres, qui sont composés et imprimés en typographie au plomb. Un respect du texte et de l’objet-livre qui confine à une éthique.

2020, de l’épopée éditoriale originelle du couple Manier-Mellinette, subsiste toujours le même désir de découvrir de nouvelles voix et de défricher de nouveaux territoires. Mais, au fil du temps, la famille Cheyne s’est agrandie. Un compagnonnage a vu le jour avec l’avènement d’auteurs-maison tels Jean-Marie Barnaud et Jean-Pierre Siméon. Les livres couleur vert amande du début ont été rejoints par d’autres collections (Grands fonds, Poèmes pour grandir…). Les Lectures sous l’arbre, manifestation culturelle d’ampleur internationale, rassemblent chaque année, au Chambon-sur-Lignon, un public élargi de curieux, bien au-delà des cercles habituels de la poésie. Enfin, comment ne pas évoquer le succès de Matin brun, l’exact contraire de ce qui vient d’être dit précédemment ? La courte nouvelle de Franck Pavloff sur les dangers des extrêmes, petit opuscule que l’on offre à ses proches, est devenu un véritable phénomène d’édition en se vendant à deux millions d’exemplaires. Cette mue collective trouve sa confirmation dans la transmission réussie avec Elsa Pallot et Benoît Reiss, nouvelles têtes pensantes de Cheyne depuis 2017, qui ont su imposer leurs sensibilités tout en continuant à creuser le sillon tracé par les fondateurs.

PROGRAMME

Quoi ?

Où ?