Voir nos conférences filmées

Voici une sélection de vidéos qui se sont déroulées à la Bibliothèque de Lyon

Concert de l'Hostel Dieu

Franck-Emmanuel Comte, Heather Newhouse, le 24/11/2017

Regarder la vidéo

Télécharger le fichier vidéo
La Bibliothèque municipale conserve de riches collections de musique manuscrite et imprimée des XVIIe et XVIIIe siècles. Elles témoignent de l’époque où Lyon s’est dotée d’institutions musicales de notoriété internationale, comme l’Opéra en 1687. La ville allait alors devenir le théâtre d’une vie musicale intense et cosmopolite, mélange des goûts français et italien.

Les Académies eurent une importance majeure pour que vive ce patrimoine, notamment à travers des commandes d’œuvres. Des lyonnais, parmi lesquels Estienne, Prin, Leclair, ou des musiciens de passage à Lyon comme Mondonville ou Rameau (employé plusieurs années au couvent des Augustins) furent sollicités. Sans oublier Lully, Charpentier ou Desmarest.
Ces institutions firent également l’acquisition de partitions de musique italienne (Corelli, Scarlatti, Carissimi), particulièrement appréciée des lyonnais. Des couvents prirent part à l’animation de cette foisonnante vie musicale : les Cordeliers accueillirent ainsi le compositeur lyonnais Jean-Baptiste Gouffet, dont le talent contribua à l’aura du lieu.

Comment redonner vie à la musique dont ne demeurent que des témoignages écrits ? Quelle était l’intention des compositeurs ? Quelles émotions cherchaient-ils exprimer ?

Dès la fondation du Concert de l’Hostel Dieu, Franck-Emmanuel Comte s’est investi pour redécouvrir ce patrimoine, et lui apporter un second souffle en donnant à entendre des pièces parfois inédites ou méconnues. 25 ans déjà que la BmL s’est associée à cette démarche, avec la mise en musique de certaines de ses partitions comme les Leçons de ténèbres de Gouffet (1998), La Bellissima Speranza recueil de sonates et cantates de Stradella (2005), le Martirio di Sant’Orsola de Scarlatti (2006) ou le Stabat Mater de Pergolèse (2012) et l’accueil de plusieurs conférences-concerts. Récemment, le CHD a même fait voyager jusqu’en Chine certaines œuvres conservées à Lyon (sonate de Corelli, oratorio de Luigi Mancia).

C’est cette démarche sensible et originale que viendra présenter Franck-Emmanuel Comte, illustrant son propos au clavecin, accompagné par la soprano canadienne Heather Newhouse.

Intervenants